Informer juste notre devoir !!!

Quand Nos Plats Nous Instruisent : QUAND LE MAAFÉ S’IMPOSE AU SENEGAL ( Baay Mustafaa Keita, Bàmbara Bu Dégg Wolof)

0 48
Le mafé fait partie des plats les plus connus au Sénégal, avec ses nombreuses variétés telles que: le sulluxu, le maafe kánje, le mafé tiga-dege… Il est apprécié partout à travers le pays. Et pourtant il est qualifié de plat étranger et même son nom a une connotation étrangère (mafé bambara). Mais il fait la joie de tout un peuple…
Quoi que les gens puissent te dire, quelles que soient les reproches liées à ton origine, ton ethnie, ton genre ou même ton accent, reste toujours toi-même. Pas besoin de se conformer à la vision que les gens voudraient avoir de toi. Garde tes nobles caractères en les améliorant et copie ce que les autres ont de meilleurs afin de te perfectionner…
En plus de son dégé bien à lui, le mafé a emprunté le kánja chez le suppu-kánja pour plus s’adapter au monde rural, l’huile de palmes(tiir) chez le Thiou pour se diffencier de ses concurrents et la farine au domodaa pour avoir une visibilité et ne pas se retrouver au fond du riz (gnankatang).
Voilà tout le secret pour être prophète chez les voisins du Sénégal.
La meilleure façon d’exister est de se fondre dans la masse en gardant ses propres attributs. Le mafé est aussi bon avec du poisson, meilleur avec de la viande, sans parler du mafé boulettes ou du lakhass.
#VotreDirecteurSpirutuel
#QuandNosPlatsNousinstruisent
#BaayMustafaaKayta
Leave A Reply

Your email address will not be published.