google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Première session 2024 du Hctt: Un hommage rendu au défunt Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté

0 12

Lors de l’ouverture de sa première session de l’année 2024, la semaine, à Dakar, le Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct) a adopté son rapport d’activités 2023. Un hommage a été aussi rendu au défunt Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté, membre de cette institution.  

 

Le Haut Conseil des collectivités territoriales (Hcct) a ouvert, semaine, sa première session de l’année 2024. Une ouverture qui s’est faite sous le signe de la tristesse avec le rappel à Dieu, lundi dernier, du Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté, président de la Commission des études, de la planification et du suivi de l’évaluation des politiques de décentralisation, de développement et d’aménagement du territoire de cette institution. Avec comme ordre du jour, l’adoption du rapport final 2023 à mettre à la disposition du président de la République, cette séance d’ouverture était empreinte d’émotion.

 

D’après le document du rapport de présentation, durant l’année 2023 qui a eu trois sessions ordinaires, le Hcct a convié à ses travaux quarante-six structures composées des services techniques des Ministères en charge des thématiques étudiées, des Organisations non gouvernementales (Ong), des partenaires sociaux (Syndicats et Ordres) et au développement évoluant dans les différents secteurs mais aussi des experts. En dehors de ces rencontres, des missions du Hctt se sont rendues à Matam (Phosphates de Ndendory), à Kédougou (Sabodala), à Tivaouane (Cgo), à Rufisque (Sococim) dans les centres d’état civil des communes de Niakhène, Tivaouane, Mermoz Sacré Cœur et Grand Dakar.

 

« Cette démarche inclusive a permis de formuler huit avis composés de cent vingt et une recommandations et quatre rapports. Cette riche et abondante production a cherché à répondre aux défis structurels et conjoncturels qui interpellent la vie des collectivités territoriales », a détaillé Yves Lamine Ciss, premier vice-président de la Commission des études, de la planification et du suivi de l’évaluation des politiques de décentralisation, de développement et d’aménagement du territoire. D’après lui, le rapport est scindé en cinq chapitres dont trois sont consacrés aux travaux des trois sessions ordinaires de l’année 2023 qui portaient respectivement sur la problématique des ressources naturelles et la gouvernance des territoires, les stratégies d’amélioration de la politique sanitaire dans les collectivités territoriales et enfin à la question de l’enregistrement et de l’exploitation des faits d’état civil.

 

« Concernant les recommandations, surtout sur la problématique de l’état civil, nous avons suggéré son informatisation pour le moderniser. Nous avons aussi fait des recommandations concernant la responsabilité sociétale de l’entreprise parce qu’il ne faudrait pas qu’elle soit une manne comme cela. Pourquoi pas une loi concernant l’entreprise ?  En tout, des recommandations très fortes concernant ces deux thèmes là, l’état civil et la gouvernance, sont contenues dans ce rapport », a ajouté Yves Lamine Ciss.

 

Oumar NDIAYE

 

AMINATA MBENGUE NDIAYE, PRESIDENTE DU HCTT

« Il a su influencer de multiples orientations »

 

Voix empreinte d’émotion, le Président du Hctt Aminata Mbengue n’a pas pu terminer son discours pour l’ouverture de cette session de l’institution qu’elle dirige. Président de la Commission des études, de la planification et du suivi de l’évaluation des politiques de décentralisation, de développement et d’aménagement du territoire, Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté était la cheville ouvrière de la marche de cette institution.

 

« Dans notre institution où il a mené sa dernière activité dans sa vie ; de l’Université où il a formé tant de générations ; de par sa curiosité intellectuelle, il a su aider des esprits et influencer de multiples orientations », a témoigné Aminata Mbengue Ndiaye. Tous les membres du Hctt qui ont pris la parole lors de cette ouverture de la première session 2024 ont loué les qualités humaines et professionnelles du Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté.

 

O. NDIAYE

Leave A Reply

Your email address will not be published.