Informer juste notre devoir !!!

POUR UNE STRATÉGIE NATIONALE DE SAUVEGARDE DE LA MANGROVE

0 42
Agblono Gabin, manager de projet à Wetlands internationale Afrique, a souligné la nécessité d’aller, en partenariat avec les autorités sénégalaises, vers la mise en place d’une stratégie nationale de sauvegarde des écosystèmes de mangrove.
M. Gabin s’exprimait mercredi lors de la célébration à Palmarin (Fatick) de la Journée mondiale des zones humides sur le thème : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature ».
Il a assuré que l’ONG Wetlands international, spécialisée dans la gestion des zones humides, « est prête » à apporter sa contribution aux autorités étatiques dans le cadre de l’élaboration de cette stratégie nationale.
Yahya Guèye, spécialiste de la mangrove à Wetlands, a de son côté soutenu qu’ »une stratégie nationale pour la restauration et la conservation des écosystèmes de mangrove permettra aux populations de bénéficier encore de la contribution économique des zones humides »
Une étude récente a relevé que la contribution économique des zones humides du Delta du Saloum au profit des populations est estimée à plusieurs milliards de francs CFA, a-t-il fait savoir.
« Donc, a-t-il insisté, les zones humides ont une grande importance et en les sauvegardant, on le fait aussi pour les populations locales. »
Il a par ailleurs plaidé pour l’introduction de modules d’enseignement dédiés à la protection et à la sauvegarde de la mangrove, dans les programmes scolaires du Sénégal.
Il a salué l’apport des Clubs environnement mangrove (CEM) animés par des établissements scolaires de la région de Fatick et de la Gambie dans la sauvegarde de la mangrove du Grand Saloum (Sénégambie).
La célébration de la Journée mondiale des zones humides a été marquée par une visite d’échanges éducationnelle entre élèves de la région de Fatick et de la Gambie, une visite des collines de Niassame et des prestations théâtrales des Clubs environnement mangrove.
Leave A Reply

Your email address will not be published.