Informer juste notre devoir !!!

Pour non-respect de la loi sur la parité : la Cour d’appel de Saint-Louis dissout le bureau de la mairie de Orkadiéré

0 23
Après l’invalidation du bureau de la mairie de Fatick par la Cour suprême, le même sort vient de s’abattre sur la mairie de Orkadiéré, dans le département de Kanel, à la suite d’une décision de justice de la Cour d’appel de la vieille ville.
 
D’après « Source A », la Cour d’appel de Saint-Louis a constaté que «le bureau municipal composé n’a pas respecté la loi sur la parité, car le maire (Daouda Dia : Ndlr) étant un homme, le premier adjoint devait nécessairement être une femme», une règle qui n’a pas était prise en compte.
 
C’est pourquoi, lit-on dans  les procès-verbaux parvenus à nos confrères, la Cour d’appel de Saint-Louis a décidé d’annuler l’élection des adjoints au maire de la commune d’Orkadiéré pour non-respect de la loi sur la parité».
 
Il convient de préciser que Cheikh Ndiaye est le premier président de la Cour d’appel de Saint-Louis. Laquelle avait été saisie par un électeur aux fins d’annulation du procès-verbal relatif à l’élection des adjoints au maire de la commune de Orkadiéré, pour non-respect de la loi sur la parité. 
 
Aussi, faut-il noter que la même cour d’appel a été saisie pour le même cas par un électeur de la mairie de Bokiladji, dirigée par Bocar Dia, où l’élection du bureau n’a pas aussi observé la loi sur la parité.
Leave A Reply

Your email address will not be published.