google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Plus de 240 millions F CFA saisis à Tamba : 2 Guinéens arrêtés pour blanchiment de capitaux

0 1

Un véritable coup de maître à l’actif des éléments du commissariat central de Tambacounda qui ont saisi 367 000 euros (240 736 219 F CFA) selon des informations exclusives de Seneweb. Un ressortissant guinéen convoyait frauduleusement cette grosse somme d’argent au Sénégal.

 

N’eût été la vigilance et la persévérance du policier en chef de Tambacounda et ses hommes, un montant de 367 000 euros allait être frauduleusement introduit à Dakar.

En effet, A. O. Diallo a quitté la ville de Labé, en Guinée, pour convoyer cette grosse somme d’argent dans la capitale sénégalaise, sans aucune déclaration au préalable. Il a dissimulé les fonds dans son véhicule, espérant tromper la vigilance des forces de défense et de sécurité.

 

Comment la police de Tambacounda a réussi son coup de filet

 

Mais les éléments du commissariat central de Tambacounda ont interpellé, vers minuit, son véhicule lors d’un contrôle routier effectué sur la RN7, à l’entrée de la ville. La fouille a permis aux policiers de découvrir 367 000 euros (240 736 219 F CFA) dissimulés dans la voiture, selon des informations exclusives de Seneweb. Il ressort des investigations que le convoyeur A. O. Diallo n’a fait aucune déclaration au poste frontalier.

Au cours de l’enquête, un autre ressortissant guinéen s’est présenté devant les enquêteurs. A. S. B. a reconnu avoir ordonné à son compatriote A. O. Diallo de transporter lesdits fonds à Dakar. « Je suis agent commercial de la société Pavi Fort, spécialisée dans le BTP et implantée au Sénégal, en Gambie, en Guinée et en Sierra Leone. L’argent devait servir au paiement d’une facture d’une société qui nous a fourni du granite », a-t-il déclaré sans convaincre les enquêteurs.

 

Mais d’après l’enquête policière, la société Pavi Fort ne mène aucune activité au Sénégal. Autrement dit, la provenance des fonds serait douteuse.

À cet effet, les deux ressortissants guinéens ont été déférés vendredi dernier au parquet de Tamba pour association de malfaiteurs et blanchiment de capitaux. Le procureur a ouvert une information judiciaire contre les deux hommes qui filent directement vers la prison.

 

La police a mis Interpol dans le coup pour tirer cette affaire au clair.

Leave A Reply

Your email address will not be published.