google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

«Ousmane Yara m’a insulté, je l’ai boxé et il est tombé » , explique Oumar Sow

0 6

L’apériste Oumar Sow revient sur sa bagarre avec Ousmane Yara au Palais de la République. Oumar Sow a été arrêté puis relâché après une bagarre entre le Malien Ousmane Yara à la présidence de la République. Il revient sur son altercation. « Ousmane Yara m’a balancé : « Je t’avais dit qu’on allait faire tomber votre candidat »

 

« Aujourd’hui (vendredi), je me suis rendu au Palais de la République pour récupérer mes dernières affaires et profiter de l’occasion pour dire au revoir au personne de la présidence. Voulant me rendre au service protocolaire qui fait face au bureau du Président, mon bureau étant au secrétariat général de la présidence, j’ai croisé Ousmane Yara, sorti d’une audience avec le Président, en compagnie du fils du président Mouhamed Bazoum.

 

Ousmane Yara m’a dit : « Je t’avais dit qu’on allait faire tomber votre candidat. Je t’avais dit que Amadou Bâ n’allait pas gagné ».

 

« Ousmane Yara m’a insulté de mère »

 

« Je lui ai répondu en lui faisant savoir qu’ils ont fait un complot et qu’il n’a pas le droit de faire une ingérence dans les affaires de notre pays. Je lui ai fait comprendre que c’est le président de la République qui lui a donné l’accès au Palais. C’est ainsi qu’il m’a insulté de mère. Il était dans la provocation. J’ai riposté. En partant au bureau du service protocolaire, il est venu me rouer de coups devant un membre du GIGN qui était à côté ».

 

« Je l’ai boxé et il est tombé »

 

Tout le monde observait. J’ai riposté, je l’ai tapé, il est tombé. Il a continué à m’insulter en me disant : « votre pouvoir est fini. Vous allez voir, on a la liste. Il est resté à terre. J’ai voulu descendre. Les gendarmes m’ont retenu. Après quelques instants, le gouverneur militaire a reçu des instructions pour que je sois conduit à la Brigade de Thiong.

 

Pour moi, quand deux personnes ont des problèmes, tous les deux devraient être conduites. Ils ont voulu me mettre dans le véhicule de la gendarmerie. Mais comme j’avais ma voiture, j’ai proposé au capitaine qui a accepté, mais en compagnie d’un élément. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.