Informer juste notre devoir !!!

« Nous ne sommes pas assez pris en compte » estime Ary Chalus, le président de la Région Guadeloupe

0 16

Un appel à la grève générale provoque, depuis le lundi 15 novembre, de nombreux blocages en Guadeloupe. Lancé par un collectif d’organisations syndicales et citoyennes, il vise à protester contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants contre le Covid-19.

Un appel à se faire vacciner

Cet appel à la grève générale illimitée inquiète Ary Chalus, le président de la Région Guadeloupe, qui a rappelé mercredi 17 novembre, que l’obligation vaccinale n’était pas la seule cause du ras-le-bol des Guadeloupéens.

Au micro de franceinfo, il a déclaré avoir alerté « le président de la République et les membres du gouvernement en charge de la Guadeloupe ». Vacciné lui-même, il « demande aux gens de se faire vacciner, même si, personnellement, je l’ai toujours dit, je suis contre l’obligation vaccinale »

Une perte de 30 millions d’euros

Mais pour Ary Chalus, le blocage n’est pas seulement dû à cette obligation vaccinale. « Avec cette situation sanitaire, la Guadeloupe a beaucoup perdu, en matière de taxe sur les carburants, sur les transports… Pour la Région, c’est près de 30 millions que nous avons perdus ».

Et il estime que « beaucoup sont accompagnés, aidés, au niveau de l’Hexagone. Mais la Guadeloupe, la Martinique, les Antilles même, ne sont pas prises en compte. »

Leave A Reply

Your email address will not be published.