google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Mondial U17 : Amara Diouf et les Lionceaux réussissent leur entrée contre l’Argentine

0 9

L’Equipe Nationale U17 s’est imposée face à l’Argentine, ce samedi, pour son entrée en lice au Mondial de la catégorie (2-1). Un succès, acquis grâce à un doublé d’Amara Diouf, qui va permettre aux Lionceaux d’aborder la suite du tournoi avec confiance.

La mission est parfaitement lancée. Au Si Jalak Harupat Stadium, à Bandug, en Indonésie, l’Equipe Nationale U17 du Sénégal n’a pas trébuché ce samedi pour son entrée en lice à la Coupe du Monde de la catégorie. Souvent dominés mais très appliqués, inspirés et surtout talentueux, les protégés de Serigne Saliou Dia ont laissé peu de chances à l’Argentine. Une victoire 2-1 face à un bon adversaire, sans doute le plus coriace d’un groupe D qui compte la Pologne et le Japon. Mais une victoire tout de même, objectif vers le second tour.

Emmenés par leur capitaine Amara Diouf, insaisissable, les Lionceaux n’ont pas eu de temps de douter lors de cette première sortie. L’ailier de Génération Foot a fait vivre un véritable cauchemar à Ulises Giménez et une défense argentine empruntée. Un très bon centre pour Mamadou Sadio, qui claque une tête plongeante, a failli permettre au Sénégal d’ouvrir le score après 30 secondes de jeu, même si le remuant Santiago Lopez a tenté de répliquer par une frappe qui passe juste à côté des buts de Serigne Diouf à la 2e minute.

Amara Diouf frappe en premier… et fait le break contre le cours du jeu

Mais dans un début de match fou, c’est bien Amara Diouf et ses partenaires qui auront raison de leurs tentatives. Lancé sur son côté, le capitaine sénégalais s’en va défier Ulises Gimenez, le met sur le vent, avec un passement de jambes, et envoie une frappe limpide du pied droit qui finit au fond des filets (0-1, 6e). Après cette ouverture du score, le Sénégal, coupé en deux entre le milieu de terrain et la défense, a laissé la mainmise du jeu à l’Argentine. Et les 30 prochaines minutes seront très dures pour Serigne Saliou Diouf et ses coéquipiers.

Avec plus de 65% de possession de balle et sept tirs en première période, l’Albiceleste a manqué d’application sur le dernier geste, à l’image de ce très gros raté de Claudi Echeverri à la 9e minute, alors que le meneur de jeu argentin était bien placé, seul au point de penalty. Pas seulement un manque d’application côté argentin, il a également fallu une superbe intervention de Serigne Diouf devant Augustin Roberto (20e), ou un dégagement en catastrophique de la défense à la 36e minute pour que le Sénégal ne concède pas le 1-1.

Et Serigne Diouf s’en mêle les pinceaux

Passée cette période difficile, les Lionceaux ont puni les Argentins. Amara Diouf récupère sur une erreur de relance, efface le malheureux Ulises Gimenez, tente une frappe subtile, contrée par Juan Gimenez mais le ballon lui revient et il le place au fond des filets pour le 2-0 (38e). Totalement contre le cours du jeu. Les champions d’Afrique en titre iront à la pause avec cette avance, malgré deux autres grosses frayeurs en fin de cette première période, avec notamment un bel arrêt de Serigne Diouf sur une frappe de Lopez (40e).

Au retour des vestiaires, l’Argentine reprenait sa légère domination et se procurait de quelques opportunités. Mais Maher Carrizo butait sur le gardien de but sénégalais (54e). Pour autant, la réplique sénégalaise ne se fera pas trop attendre. Sur un ballon récupéré haut, les Lionceaux partent en contre-attaque. Alpha Touré est servi et tente une lourde frappe qui passe juste à coté (56e). Yama Diémé, lancé par Mamadou Gning après s’être arraché pour récupérer à la limite de la sortie de balle, était aussi proche de corser la marque (60e).

Omar Sall et Amara Diouf sont également passés tout proche du 3-0. Mais entre ces ratés et le manque d’assurance de Serigne Diouf sur les balles aériennes, les Lionceaux ont joué à se faire peur. Et une faute de main du portier sénégalais sur un coup-franc d’Augustin Roberto a permis à l’Argentine de réduire la marque (90e+2). Ce qui ne fera pas craquer la bande à Amara Diouf qui se lance donc parfaitement dans ce Mondial U17, avant sa deuxième sortie contre la Pologne, mardi (09h00 GMT). Une Pologne battue par le Japon (0-1).

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.