Informer juste notre devoir !!!

ME MOUSSA DIOP DÉMISSIONNE DE YEWWI ASKAN WI ET FAIT CAP SUR 2024

0 57

Le 07 septembre 2021, la coalition Yewwi Askan Wi, composée de formations politiques d’égale dignité avec pour seul et unique objectif de proposer aux sénégalais un projet politique alternatif de RUPTURE voyait le jour en mettant en exergue une profession de foi basée sur son profond attachement à la justice, à la paix, aux droits de l’homme, au respect de la démocratie, à des élections libres,
démocratiques et transparentes, à la promotion d’institutions fortes notamment une justice indépendante et une assemblée nationale représentative et souveraine contrölant l’action du gouvernement.

L’enorme espoir né au sortir des élections locales du 23 janvier 2022 ne tardera pas à se déliter face à des comportements antidémocratiques, non-transparents et teintés d’ostracisme de la part d’un clan de rentiers de la politique politicienne et aux agenda politiques bien cachés lors dew investitures en vue des elections législatives du 31 juillet 2022. Lescritères pour les investitures basés le PROFIL et EXPERTISE en vue de mettre les femmes et hommes qu’il faut à la place qu’il faut ont été purement et simplement vendangés contre l’esprit partisan, ségrégationniste et revanchard sur fond de calculs politiciens.

personnalités politiques ayant fait preuve de tout leur au profit d’etudiants mineurs au sens de la loi Sur la
députation et ayant conduit à des bricolages desastreux Voilà ce qui a conduit à la mise à l’ecart de hautes nationale des titulaires de la coalition Sae d’une procédure violant les règles les plus elementaires de la transparence.

A la date de la la presente conference de presse, aucune réunion d’explication ou d’apaisemnent avec les leaders indignés par cette pratique d’un au autre temps n’a encore été convoqué, signe du mépris total de ceux qui se voient déjà assis sur le fauteuil de la magistrature suprême.

En traitant pubiquerment leurs pairs plus outillés intellectuellement et moralernent qu’ eux de « de daw lakhou ».

Pour etre plus clair,les auteursde cette liste ont trahi lesprit et la lettre des statuts de YEWWI ASKAN WI.

Ces maneuvres malsaines au sein de la coalition un petit groupe composé de TAXAWU, du PASTEF
et du PUR ont fini d’installer un sérieux doute sur Ia capacité de leurs leaders à gerer un processus électoral avec ces exigences judiciaires et à satisfaire les attentes légitimes du peuple senėgalais qui ont pour noms: I’Equité, le Justice et la Competence.Le Président du Parti AG/JOTNA jouissant d’une solide reputation quant à son intégrité morale professionnelle pour avoir dèmontrė ses qualités de manager de deniers publics en toute transparence et épinglé par les corps de contrôle habilités de l’Etat.

P’ar experience vecue, les senegalais ne sauraient tomber das le piege du seul programme politique d’un
quelconque pretendu messie tournant autour du slogan créé Na Dem, Na Dema Dem » comme ce fut le cas en 2000 pour faire partir le Président Abdou DIOUE; la suite est connue avec le limogeage de tous ceux qui avaient servi d’echelles et permis à on successeur Me Abdoulaye WADE d’accéder à la magistrature suprême.

MOUSTAPHA NIASSE, Landing SAVANE, Abdoulaye BATHILY Amath DANSOKHO).

Le Sénégal de demain aura besoin d’hommes intègres compétents, soumis à la loi et gouvernant même pour ceux qui n’auront pas voté pour eux, qualités intrinsèque véritable homme d’Etat.

AG/JOTNA a condamné la mise à l’écart des critères compétence, au profit des leaders et à l’engagement
patriotique au détriment d’intérêts partisans et du copinage Au vu de cette forfaiture politicienne et des règlements compte envers des leaders respectables dégageant une image positive au sein de l’opinion publique, ce qui présage rien de bon pour une bonne gouvernance, AG/|OTNA a pris toutes ses responsabilités pour officialiser sa sortie de la coalition Yewwi Askan Wi compter de ce jour et souhaite plein succès à ses dirigeants et membres.

ASSANE DIOP

Leave A Reply

Your email address will not be published.