Informer juste notre devoir !!!

Macky Sall:  »Il ne peut exister qu’une seule association des maires »

0 6

Le chef de l’Etat a déclaré, dimanche, qu’une seule association des maires peut exister au Sénégal, alors que des élus de l’opposition ont décidé de mettre sur pied leur propre structure.

 

‘’Il y a un impératif de cultiver le sens de l’Etat et le respect des Institutions. Puisque l’Association des maires n’a pas de couleur politique de même que celle des départements, il n’y a qu’une seule association des maires qui peut exister au Sénégal’’, a-t-il dit.

Le chef de l’Etat s’exprimait lors de la 2ème édition de la Journée de la Décentralisation sur le thème ‘’Les territoires face aux défis au développement durable’’ au Grand Théâtre. La rencontre se tient en présence de plusieurs maires et présidents de Conseil départemental membres de l’Association des maires du Sénégal (AMS) et de l’Association des départements du Sénégal (ADS).

Il faut que ‘’les choses soient claires’’, a t-il dit, soulignant qu’on peut accepter que chaque parti ou coalition de partis ait une structure regroupant des maires issus d’une même formation politique qui peut être ‘’un organe interne et politique ».

Macky Sall a rappelé que l’Alliance pour la République (APR), à sa création en 2008, avait mis en place la Chambre des élus républicains. Selon lui, les maires de l’opposition et du pouvoir ‘’ont toujours cohabité » par le passé.

Il a demandé au ministre des Collectivités territoriales ‘’d’être extrêmement ferme ».

‘’Ce sont des questions liées à la stabilité institutionnelle de l’Etat. Il ne doit pas y avoir de compromis sur certains sujets. C’est un état d’esprit de dépassement permanent permettant d’élever l’intérêt général en points de convergence et de consensus’’, a fait savoir le chef de l’Etat.

Il a exhorté le gouvernement comme les collectivités territoriales à ‘’mettre l’accent sur le respect scrupuleux des lois et règlements à travers l’application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales et une prise en charge optimale des compétences transférées ».

Le Réseau des élus locaux du Sénégal (REELS), qui regroupe des élus de la coalition Yewwi askan wi (opposition) a décidé de boycotter cette Journée, estimant que ‘’cette manifestation, a priori républicaine, a été dévoyée pour être transformée en une foire politique’’, le pouvoir central ayant ‘’choisi de l’organiser exclusivement avec l’Association des maires du Sénégal (AMS), antenne éminente de Benno Bokk Yaakaar’’.

En marge de cette journée se tiendront également les Assemblées générales des présidents de Conseil départemental et des Maires du Sénégal.

L’évènement sera marqué par l’élection des nouveaux présidents de l’Association des départements du Sénégal (ADS) et de l’Association des maires du Sénégal (AMS) ainsi que le renouvellement de leurs bureaux.

L’APS a appris de source informée que les élus de la mouvance présidentielle sont parvenus, samedi dans la soirée, à un ‘’consensus sous les orientations du chef de l’Etat’’.

Ainsi, Youssouf Bengeloun, président du Conseil départemental de Kaolack, a été pressenti au poste de président de l’Association des départements du Sénégal (ADS).

Le maire de Ndiob, Oumar Ba, pourrait occuper le poste de président de l’Association des maires du Sénégal (AMS).

Oury Baïlo Diallo, maire de Vélingara, est pressenti au poste de président de l’Union des associations d’élus locaux (UAEL) dont le Secrétariat général pourrait revenir au maire de Gaé, Abdou Khadre Ndiaye, candidat du Sénégal au Conseil des Collectivités Territoriales de l’Uemoa.

Le président du Conseil départemental de Tambacounda, Mamadou Kassé, devrait être le Secrétaire général de l’ADS.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.