Informer juste notre devoir !!!

Macky à Tambacounda : Pastef dénonce «les visées politiciennes d’un Président en fin de règne»

0 1
La visite du Président de la République dans la région orientale dans les prochaines heures pour procéder aux inaugurations de la route nationale n°1 Tambacounda-Goudiry-Kidira qui seront suivies du conseil présidentiel, du conseil des ministres décentralisé et de la journée nationale de l’Elevage n’est pas du goût de la coordination départementale de Pastef de Tambacounda. Selon Abdou Mbacké Samb et ses camarades, «cette visite a plutôt des visées politiciennes de récupération d’un Président en fin de règne»
 
La coordination départementale de Pastef Tambacounda, a d’emblée informé la population, l’opinion locale et nationale que le jeudi 25 avril 2013, le Président de la République Macky Sall avait présidé dans le cadre du Conseil des ministres décentralisé à l’hôtel de ville de ladite localité. Et d’ajouter « l’économie des promesses fermes énumérées ci-après : Le désenclavement au niveau interne et externe de la région avec un programme spécial des pistes de désenclavement ; le développement et la réforme de l’artisanat ; – une politique minière et du développement local ; l’exploitation rationnelle des ressources forestières et cynégétiques (bois, chasses notamment) ; politique nationale de l’environnement et du développement durable ; une approche de gestion rationnelle de nos ressources naturelles ; une nouvelle gouvernance verte du Sénégal ; – une promesse d’intensifier les investissements publics. Ainsi, ce conseil des ministres fut sanctionné par un financement exceptionnel de 201,9 milliards au titre du PTIP 2013-2015 ».
 
Selon les patriotes du département de Tambacounda, « à l’analyse des résultats et de la réalité sur le terrain, il est clair que la montagne a accouché d’une souris. Les promesses arrêtées n’ont pas été réalisées aussi bien en termes d’infrastructures qu’en termes d’argent injecté. Mieux, les priorités pour la population n’ont nullement fait objet de prise en charge ». Avant de lister les priorités, à savoir « la redynamisation du chemin de fer Dakar-Bamako ; l’érection de l’USO annoncée depuis 2008 par son prédécesseur ; l’érection du Port Sec de Botou ; l’aménagement du Mamacounda qui se trouve à l’état sauvage ; la redynamisation de la SODEFITEX ; l’érection de PME-PMI en partenariat avec le secteur privé local ». Pour les patriotes, « ce sont ces mesures prioritaires qui permettront de lutter contre l’exode rural, le chômage, le sous-emploi, la pauvreté et le désenclavement ». Compte tenu de tous ces constats ponctués de manquements, la coordination départementale tient à dire à l’opinion qu’il n’attend rien du prochain Conseil de Ministre du

 
29 décembre 2022. Avant d’enfoncer le clou, « cette visite a plutôt des visées politiciennes de récupération d’un Président en fin de règne ».
 
Elle rappelle au président Macky Sall son engagement ferme de ne protéger personne donc de transmettre à la justice tous les rapports OFNAC, IGE, Cour des Comptes pour mettre fin à la mauvaise gouvernance qui se trouve être l’opium du peuple, de libérer tous les détenus politiques et enfin de respecter la Constitution et d’organiser les futures présidentielles auxquelles il ne prendra pas part, gage de stabilité nationale.
Leave A Reply

Your email address will not be published.