google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

L’emploi des jeunes et la vie chère: ce qu’en dit le chef de l’Etat

0 2

Lors de sa première adresse à la Nation, le président de la république a dévoilé les grandes lignes de son magistère. Une feuille de route qui laisse entrevoir de l’espoir malgré la conjoncture que d’aucuns jugent incertaine.
Cependant, deux points essentiels ont pris bonne place dans l’adresse du chef de l’état. Ils s’agit de la jeunesse et la vie chère.

« L’éducation, la formation aux métiers, l’emploi, l’entreprenariat des jeunes et des femmes restent des défis majeurs à relever. J’en ferai une priorité élevée des politiques publiques, en concertation avec le secteur privé », fait savoir le chef de l’Etat. À cet effet, M. Bassirou Diomaye Faye invite ses compatriotes à « revisiter les mécanismes existants, les améliorer et les rationaliser afin qu’ils répondent mieux aux besoins d’emploi et autres activités génératrices de revenus pour les jeunes ».

Il termine ce chapitre en précisant que « pour encourager la création d’emplois, je compte m’appuyer sur un secteur privé fort parce que soutenu par l’état. Sur la base de nos besoins prioritaires, nous travaillerons ensemble pour endogénéiser notre économie. Bien entendu, le secteur privé international aura son plein rôle à tenir ».

À propos du coût de la vie chère, le président de la république estime que « les Sénégalais sont braves mais ils sont fatigués et attendent de nous des solutions contre la vie chère. La question du coût de la vie me préoccupe particulièrement et retient toute mon attention ».

 

Il termine par annoncer que « dans les jours à venir, des mesures fortes seront prises dans ce sens, après les concertations que j’entreprendrai avec les acteurs concernés ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.