Informer juste notre devoir !!!

LÉGISLATIVES : LA PLATEFORME DES FEMMES ËTU JAMM APPELLE À L’APAISEMENT DE LA TENSION SOCIALE

0 78

DECLARATION DE LA PLATEFORME DE VEILLE DES FEMMES ËTU JAMM

Le Senégal a organisé hier 31 juillet 2022 des élections législatives qui constituent un grand moment de la vie démocratique et citoyenne, un enjeu de taille pour les populations, les organisations de la Société civile en général, les acteurs politiques en particulier.
La Plateforme de Veille des Femmes pour des élections apaisées « ËTU JAMM » mise sur pieds depuis 2012 est composée de plus d’une Cinquantaine d’organisations féminines de la société civile sénégalaise
et panafricaine et est coordonnée par |’ONG Femmes Africa Solidarité.

Ces onganisations membres s’activent dans les domaines de hamains, la paix et la sécurité, les questions électorales, la démocratie la bonne gouvernance et la participation des populations notamment des femmes et des jeunes au processus électoral et à la vie citoyenne.

Cette initiative ETU JAMM basée sur la Résolution 1325 du conseil de Securité des Nations Unies et la Déclaration solennelle d’Etats A fricains sur l’égalité H/F en Afrique pour une part effective des femmes dans la prévention, la gestion des conflits, la consolidation de la paix.

« ËTU JAMM » a participé aux élections présidentielle et législative de 2012, aux élections locales de 2014, au référendum de 2016, à l’élection présidentielle de 2019, aux locales de 2022, par l’observation
électorale, le monitoring, la médiation et la tenue en juillet 2022 de sa salle de veille.

Pour les présentes législatives, ETU JAMM a déployé 60 observatrices et 20 journalistes monitors qui ont relayé à temps réel l’observation électorale au niveau de 470 bureaux de vote à Dakar et dans les régions.

Il a été constaté un bon déroulement du scrutin dans son ensemble,sans heurts notés.Cependant affirme Madame Penda Seck Diouf,Présidente de la plateforme ËTU JAMM ,un faible taux de participation des électeurs.

Pour Mdme Diouf, cette situation sera analysée. D’ailleurs, une tude du faible taux sera faite selon Madame KHADY FALL TALL Présidente de L’AFAO/WAWA pour diagnostiquer et trouver des solutions avant les prochaines joutes électorales prévu en 2024.

 

ASSANE DIOP

Leave A Reply

Your email address will not be published.