google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

LE SÉNÉGAL INTÈGRE LE FORUM DES PAYS EXPORTATEURS DE GAZ

0 12

Le Sénégal va intégrer ce mardi le Forum des pays exportateurs de gaz au titre d’observateur à l’occasion de la 24 e réunion ministérielle du GECF abritée par Le Caire, a appris l’APS de source officielle.

 

L’exploitation des champs gaziers du projet Grand Tortue Ahmeyim (GTA), prévue en 2023, va générer environ 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, entre 2023 et 2027, ensuite 5 millions de tonnes par an jusqu’en 2030, puis 10 millions de tonnes par an au-delà de 2030, avait assuré le secrétaire général adjoint du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz), Mamadou Fall Kane, dans une interview avec le quotidien français L’Opinion au mois de septembre.

 

En juin 2022, le GECF avait eu une réunion avec Mouhamed Habibou Diallo, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Sénégal auprès de l’Etat du Qatar lors d’une visite de courtoisie à l’ambassade du Sénégal à Doha.

Le GECF signalait à l’époque que la discussion avait principalement porté sur l’intensification de la coopération entre les deux parties, alors que le Sénégal se préparait à devenir un exportateur de GNL.

 

Au cours de la réunion, le secrétaire général de la plateforme, l’Algérien Mohamed Hamel avait rappelé ’’la participation fructueuse de Aissatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et de l’Energie du Sénégal, à la 22e réunion ministérielle du GECF (2020) accueillie par l’Algérie’’’ et ’’exprimé le souhait d’avoir le Sénégal présent à la 24ème réunion ministérielle du GECF au Caire (2022)’’.

 

L’Egypte accueille la 24ème réunion ministérielle du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF) de dimanche à mardi, rapporte le site égyptien ahramonline.

 

Le GECF comprend 11 pays membres : l’Algérie, la Bolivie, l’Égypte, la Guinée équatoriale, l’Iran, la Libye, le Nigéria, le Qatar, la Russie, Trinité-et-Tobago et le Venezuela.

Il comprend également huit observateurs : l’Angola, l’Azerbaïdjan, l’Iraq, la Malaisie, le Mozambique, la Norvège, le Pérou et les Émirats arabes unis.

 

Ensemble, ces États abritent 72 % des réserves mondiales prouvées de gaz naturel, 55 % des exportations par pipeline et 50 % des exportations de GNL, selon ahramonline.

 

Le GECF a été créé en 2001 et transformé en une organisation gouvernementale internationale dont le siège est à Doha, au Qatar, en 2008.

La réunion ministérielle du GECF, qui est l’organe directeur suprême du forum, se réunit une fois par an.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.