Informer juste notre devoir !!!

LE PROJET DE LOI DE FINANCES 2022 À LA UNE

0 4
Les quotidiens reçus jeudi à l’APS semblent surpris par le montant du projet de loi de finances 2022 fixé à 5.150 milliards de francs CFA.
‘’Un budget doublé en dix ans’’, fait remarquer sobrement Le Soleil, après l’adoption de ce projet par le Conseil des ministres, mercredi.
Libération et L’Observateur prétendent dévoiler les ‘’secrets’’ du budget de l’Etat pour l’année prochaine, même s’ils ne s’en tiennent qu’à ce qu’en dit le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.
‘’C’est un chiffre révélateur des ambitions du gouvernement (…) La hausse du budget est gagée sur les performances attendues de la mobilisation des recettes, avec la mise en œuvre de la Stratégie de recettes à moyen terme’’, rapporte le premier journal, citant M. Diallo.
‘’En ce qui concerne les dépenses, la politique de rationalisation des dépenses courantes en faveur des dépenses d’investissement sera de mise’’, a promis le grand argentier de l’Etat, cité également par le même journal.
Les recettes prévues étant de 3.510,7 milliards, les dépenses devant s’élever à 4.294,7 milliards, le déficit se chiffre à 794 milliards, fait remarquer Libération.
‘’Le budget national poursuit son évolution positive’’, commente L’Observateur. Il loue par ailleurs ‘’l’exception sénégalaise’’ en matière de performances économiques, dans un contexte de récession causée par la pandémie de Covid-19.
‘’Pour 2022, la loi de finances est bâtie sur des prévisions de croissance de 5,5 %, contre 3,7 % en 2021’’, écrit L’Observateur, citant Abdoulaye Daouda Diallo.
Si ‘’le Sénégal semble résister à cette crise sanitaire’’, les économies de la plupart des pays, elles, se trouvent ‘’éprouvées’’ par le Covid-19, ajoute L’Observateur.
‘’La Banque mondiale retoque les chiffres du Sénégal’’, titre WalfQuotidien. Il estime que ‘’les prévisions de croissance annoncées par le ministre de l’Economie, Amadou Hott, volent bien plus haut que celles que vient d’annoncer Albert Zeufack, économiste en chef pour la région Afrique, à la Banque mondiale’’.
‘’La barre des 5.000 milliards dépassée’’, fait remarquer Le Quotidien, rappelant que le projet de loi de finances de l’année en cours était arrêté à 4.589,15 milliards de francs CFA, celui de 2020 à 4.215,2 milliards.
Vox Populi évoque les prévisions de croissance de 5,5 % pour l’année prochaine.
‘’Une pluie de milliards sur les femmes, 15 milliards pour les 5.000 nouveaux enseignants contractuels (…) Enseignement supérieur : 50 milliards pour les bourses, 69,2 milliards pour les universités, 36,3 milliards pour les œuvres sociales’’, détaille le même journal.
‘’Un budget record’’, constate EnQuête, espérant que ‘’le chemin de la relance économique est en bonne voie pour le Sénégal’’.
Malgré la hausse du projet de budget de 2022 sur celui de l’année en cours, le gouvernement va procéder à une ‘’rationalisation des charges de fonctionnement de l’Etat’’, croit L’As.
‘’Macky Sall veut encore serrer la ceinture’’, affirme-t-il, sur la foi des annonces faites en Conseil des ministres.
‘’C’est un montant sans précédent depuis l’indépendance de notre pays’’, tient à souligner Le Témoin Quotidien, oubliant peut-être que le montant du projet de loi de finances du Sénégal ne cesse d’augmenter d’année en année.
Leave A Reply

Your email address will not be published.