Informer juste notre devoir !!!

LE PRÉSIDENT LOURENÇO PLAIDE POUR DES ACTIONS COMMUNES POUR LA RÉSOLUTION DES CONFLITS

0 5

Le président angolais, Joao Manuel Gonçalves Lourenço, a plaidé lundi pour des actions communes afin de faire cesser les conflits qui perdurent en Afrique.

 

 

’’Pour que cessent les conflits en Afrique, il nous faut mettre en place des actions communes, car ils perdurent dans le continent africain’’, a soutenu Joao Manuel Gonçalves Lourenço à la cérémonie d’ouverture de la 8ème édition du Forum Paix et Sécurité de Dakar qui se tient à Diamniadio.

 

Son homologue du Cap-Vert, José Maria Névés, le Vice Premier ministre de la Guinée Bissau Mario Soares Sambou étaient présents.

 

Le thème de ce forum porte sur : ’’L’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souverainetés’’.

 

Pour Lourenço, ’’la présence de chefs d’Etat à ce forum permettra de trouver de manière coordonnée des solutions’’ à cette insécurité qui perdure.

 

Selon le président de agnolais dont le pays et le Cap-Vert sont les invités d’honneur à ce forum, l’instabilité sécuritaire mérite des réflexions afin de trouver une paix durable.

 

Cependant, Joao Manuel Gonçalves Lourenço, a souligné qu’il y a des ’’signes encourageants’’ dans la recherche de paix et de sécurité dans le continent africain.

 

Selon lui, ’’il faut instaurer le dialogue qui est une solution pour faire taire les conflits transfrontaliers entre pays africains’’ et l’Angola ’’ne ménagera aucun africain pour contribuer à la paix et à la sécurité dans notre continent’’.

 

Il estime qu’il faut la ’’tolérance zéro’’ pour faire cesser les conflits surtout armés dans certaines régions, soulignant que ’’c’est de notre devoir de ne pas laisser les populations victimes de guerres et autres conflits à leur propre sort’’.

 

Le dirigeant angolais a rapelé que la sécurité alimentaire est également une composante importante pour la paix et la sécurité.

 

’’La sécheresse provoque des catastrophes entraînant la pauvreté et l’instabilité’’, a dit le président Lourenço

Leave A Reply

Your email address will not be published.