Informer juste notre devoir !!!

L’ACSIF et la CBAO se retrouveront à nouveau le 16 mai prochain au tribunal

0 3

Le bras de fer entre la direction générale de la CBAO et l’association des clients et sociétaires des institutions financières n’a pas toujours livré son verdict. L’affaire a été appelée ce matin à la barre du tribunal de grande instance de Dakar, mais l’audience est renvoyée et mise en délibéré pour le 16 mai prochain.

L’ACSIF demande aux usagers de « tenir bon », car pour elle, « si cette mesure passe à la CBAO, elle le sera aussi dans toutes les institutions bancaires du Sénégal ».

Pour Famara Ibrahima Cissé qui s’est exprimé à sa sortie d’audience, ce que veut faire la CBAO constitue un « véritable préjudice pour les usagers ». De l’avis du président de l’association des clients et sociétaires des institutions financières du Sénégal, « il s’agira de la suppression définitive du guichet unique ».

A ce propos, il rappelle que cette mesure voulue par la CBAO, « va interdire à tout client de procéder à une opération dans une des  agences de la CBAO autre que celle où l’usager a ouvert son compte bancaire ».
Pour Famara Ibrahima Sagna, « si cette disposition est adoptée, elle va s’ajouter à la liste des nombreuses tracasseries que subissent les usagers ».

Il laisse entendre que « les textes sont clairs du point de vue de la législation, notamment l’article 49 du règlement 15 de l’UEMOA » qui est relatif relatif aux systèmes de paiement dans les états membres.
Ceci est d’autant plus clair, selon M. Cissé, qu’il est « mentionné sur les chèques la formule : payable en toute agence ».

Aux yeux de Famata Ibrahima Cissé, « il n’y a pas de raison valable pour que le client se voit refuser le paiement d’un chèque ». En réalité, poursuit-il, « si la provision est disponible et que les mentions obligatoires respectées, le chèque émis devient un ordre de paiement que le banquier doit exécuter ».

Par conséquent, estime le président de l’ACSIF, « les usagers ne peuvent pas accepter que les banques rejettent des chèques sous prétexte qu’une mesure de suppression du guichet unique a été prise ».

Rendez-vous est donc pris pour lundi prochain concernant le délibéré de cette affaire qui oppose depuis des mois la CBAO et les usagers réunis autour de l’association des clients et sociétaires des institutions financières du pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.