Informer juste notre devoir !!!

La plume est à vous : LE RETOUR D’EXIL DE CHEIKHOUL KHADIM (11 novembre 1902)

0 33
Au cours des années d’« exil en mer », la Communauté Mouride naissante fit face à de nombreuses épreuves.
Le bannissement de leur Guide hors du pays avait ébranlé la force d’engagement de certains qui, ayant perdu tout espoir de retour de celui-ci, firent défection en petits groupes.
Ceux qui étaient restés se rassemblèrent autour des « Cheikh » désignés par Cheikh A. Bamba avant son départ (à l’instar de son petit frère et bras-droit, Mame Thierno Ibrahim) pour les diriger. Les efforts de l’innocence de Cheikh A. Bamba. Carpot promis de le réhabiliter une fois élu.
Après son élection, le député parvint à obtenir la réouverture du dossier de Cheikh A. Bamba et sa réhabilitation. Cheikh A. Bamba rentra ainsi au Sénégal, à bord du paquebot « Ville de Maceïo »
le mardi 11 Novembre 1902, après 7 années d’exil.
Son retour provoqua une joie populaire indescriptible au port de Dakar. La nouvelle du « Saint qui retourna des lieux d’où nul se revenait, tel qu’il l’a prédit » se répandit bientôt dans tout le pays et provoqua l’exaltation extraordinaire de tous ses disciples.
Les ennemis ont-ils réussi à faire « oublier » ses enseignements au Sénégal ?
[Extraits de l’Exposition Internationale sur la Non-violence en Islam de Columbia University : « Cheikh A. Bamba : Un Artisan Musulman de la Paix »]
#LeMouridePost.
Leave A Reply

Your email address will not be published.