google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

INCENDIE AU BUILDING ADMINISTRATIF, COÛT DE LA RÉHABILITATION : OUSMANE SONKO EN MODE « COLOMBO »

0 6

Quelques jours après sa prise de fonction, le Premier ministre s’est rendu au building administratif Mamadou Dia situé à quelques pas de la primature, pour un constat des lieux. L’objectif étant de s’enquérir de la situation liée à l’incendie qui s’était déclarée en Août 2021, le coût de la réfection du bâtiment et les avenants.

 

L’Agetip, maître d’ouvrage de la réhabilitation du Building administratif et l’entreprise Bamba Ndiaye doivent, par ces temps qui courent, être au guet. La raison ? D’après les infos de SourceA, le Premier ministre, Ousmane Sonko, qui a fait, avant-hier, un saut sur les lieux, a soumis Elhadi Malick Gaye et Bamba Ndiaye à un interrogatoire digne du nom. Ce, autour de la réfection de l’édifice et de l’origine de l’incendie qui avait ravagé une partie de celui-ci. Et visiblement concentré sur son sujet, Ousmane Sonko a préféré prendre, lui-même, ses propres notes. Avec, à la clé, petit carnet et stylo à la main, Il a demandé, dans les moindres détails, les documents portant sur le coût de la réhabilitation et les divers avenants qui ont fait tant fantasmer, il y a quelques années de cela. Le Premier ministre a interpellé le directeur de l’Agetip et Bamba Ndiaye SA sur l’origine de l’incendie qui a eu à décimer, dans un passé récent, une partie du Building administratif. Après avoir écouté ses interlocuteurs, Ousmane Sonko a pris congé de ces derniers.

 

En effet, en 2018, le député Mamadou Lamine Diallo sur la réhabilitation du building administratif, s’interrogeait : « La politique économique, ce n’est pas de l’improvisation. L’exemple le plus édifiant est le Building administratif Mamadou Dia [immeuble servant de siège à plusieurs ministères et services du gouvernement]. Sa rénovation va coûter plus de 40 milliards pour un marché initial de 17 milliards [de francs CFA] », avait publié le leader de Tekki sur Facebook . Pour vérifier le coût du projet, Africa Check, en 2018, avait passé en revue la base de données de la Direction centrale des marchés publics (DCMP) et notamment tous les bulletins trimestriels, depuis l’année 2013, faisant la situation des marchés passés en 2013 (troisièmeet quatrième trimestres, 2015, 2016 et 2017. Aucun des quatre rapports de 2014 ne mentionnait la réfection du Building administratif.

 

Pour sa part Abdou Latif Coulibaly en 2014, dans une note adressée aux médias dont Dakaractu, affirmait ceci : « Après l’accomplissement des formalités liées à l’approbation, le marché a été immatriculé et les travaux de réhabilitation du Building administratif sont en cours d’exécution. Ils portent sur tous les corps d’état de l’immeuble pour un coût de 17 milliards de FCfa ». Selon Africa Check, « les documents officiels consultés renseignent que le coût actuel de la réhabilitation s’élève, au moins, à 39 milliards 398 millions 639 francs CFA (toutes taxes comprises), soit plus que le coût initial du projet (17 milliards de francs CFA) annoncé par Abdoul Latif Coulibaly, secrétaire général du gouvernement de l’époque ».

Compte tenu de cette « mission d’enquête » que s’est procurée le Premier ministre Ousmane Sonko, des rebondissements sont certainement attendus…

Leave A Reply

Your email address will not be published.