google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Idrissa Seck où la descente aux enfers d’un rusé aux multiples expériences

0 30

Quel est l’avenir politique de l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck ? La question a tout son sens au vu des faibles résultats engrangés par le président du parti Rewmi qui était à la tête d’une coalition lors de la présidentielle de dimanche dernier. Ses résultats ne laissent pas présager qu’il est au crépuscule de sa carrière politique ?

 

En effet Idrissa Seck arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2019 avec un cumul de 899 556 voix (20,51%) se retrouve sur une place inconfortable attribuée par les 4 519 253 électeurs qui sont allés aux urnes ce dimanche 24 mars.

En 2019 à Mbacké, département où Idrissa Seck avait fait un bon résultat avec 129 724 voix, se retrouve avec seulement 958 voix cette année.

L’ancien Maire de la ville de Thiès arrive à la cinquième place (en 2024) avec seulement 40 286 voix soit un taux (0,90%). Il est même devancé par Aliou Mamadou Dia du PUR et le socialiste Khalifa Sall qui sont à leur premier essai. Pire, Idrissa Seck arrive en troisième position dans le département de Thiès, son fief électoral où il récolte 17.527 voix.

Pour sa quatrième participation, le leader du parti Rewmi, entre 2007 où il avait 14%, puis 7% en 2014 et en 2019 année à laquelle il avait fait forte impression en arrivant deuxième derrière Macky Sall, alterne le bon et de moins bon.

L’on constate que cette dégringolade survient après quatre participations à une élection présidentielle. Tout compte fait, on ne voit pas, du moins dans l’immédiat, comment Idrissa Seck (65 ans) pourrait survivre dans un contexte politique où les partis traditionnels peinent à tirer leur épingle du jeu.

Leave A Reply

Your email address will not be published.