Informer juste notre devoir !!!

Elon Musk ne pourra pas faire ce qu’il proclame pour Twitter

0 28

La nouvelle de rachat de Twitter par Elon Musk, le patron de Tesla a fait cette semaine, le tour du monde. Le milliardaire américain va débourser 54,20 dollars par action, ce qui le valorise à environ 44 milliards de dollars.

Une nouvelle diversement appréciée dans l’écosystème numérique. En effet Elon Musk a déclaré vouloir « améliorer et réparer » Twitter.

En théorie la libération de la parole dans l’espace numérique est conforme à l’idée que se fait l’Union européenne de la liberté d’expression. Cependant, la commission de l’UE note que le milliardaire américain a « racheté une plateforme avec laquelle il ne pourra pas faire tout ce qu’il proclame ».

Les européens ont adopté samedi la loi sur les services numériques. Désormais l’Union Européenne a « des règles qui protègent les individus et la démocratie ». Ces règles protégent aussi « contre les fake news, contre le harcèlement en ligne, contre la pédopornographie et contre la vente de produits illicites ». Cette nouvelle loi va contraindre toutes les plateformes dont Twitter à surveiller les propos des utilisateurs.

Cela oblige à « mettre de la modération et à ouvrir les algorithmes ». Le fait que Twitter change d’actionnaire, « ne change strictement en rien par rapport à ces obligations en Europe ».

Il faut comprendre par là que la libération des propos à outrance sur Twitter, comme le promet Elon Musk, pourrait tomber sous le coup des nouvelles règles européennes qui vont sanctionner les infractions d’amende pouvant aller « jusqu’à 6% du chiffre d’affaires ».

Avec un espace numérique européen désormais régulé et unifié, l’amende « peut aller jusqu’à la fermeture pour l’Europe ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.