google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Education nationale: Abdou Faty dénonce un sabotage et interpelle les nouvelles autorités

0 113

Depuis quelques jours, l’on assiste à des actes administratifs, recrutements et autres nominations par le régime finissant dont la passation de pouvoir entre le président sortant et celui élu est prévue demain mardi 2 avril.
Ce phénomène que beaucoup déplorent n’échappe malheureusement pas au secteur de l’éducation nationale.

Suffisant pour faire réagir l’ancien secrétaire général du Sels Authentique, Abdou Faty. Ce dernier dénonce le fait que « des centaines d’enseignants ont été recrutés tout récemment par Cheikh Oumar Hann ancien ministre de l’éducation nationale ». Pour Abdou Faty, cela « relève du banditisme d’état ».

 

Il rappelle que « toutes les centrales syndicales se sont battues pour la normalisation du recrutement des enseignants et ceci, depuis des années ». L’ancien Secrétaire Général national du Syndicat des Enseignants libres du Sénégal déplore que l’enseignement « est le seul secteur que l’on puisse accéder sans nécessairement passer par un concours ».

Le syndicaliste rappelle que la lutte « pour avoir des produits qui sont formés dans de bonnes conditions et l’obtention des ressources humaines de qualité ont depuis longtemps été le combat de toutes les organisations syndicales ».

Donc, il est incompréhensible que « ces mêmes organisations syndicales croisent les bras » devant ce qu’il qualifie de forfaiture. Pour lui c’est la qualité de l’enseignement et le devenir des enfants qui en prend « un sacré coup ».

A cet effet, Abdou Faty exhorte les nouvelles autorités dès leur prise de service, à « nécessairement casser ces recrutements en revenant à l’orthodoxie ».

Il lance un appelle « à toutes les organisations syndicales pour faire face à cette délinquance pour que la qualité revienne au ministère de l’éducation nationale ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.