Informer juste notre devoir !!!

DU MATÉRIEL DE NETTOIEMENT DE L’UCG À NDIASSANE ET KEUR MAME ELHADJI

0 12

Le coordonnateur national de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG), Mass Thiam a remis du matériel de nettoiement et des équipements de protection aux cités religieuses de Ndiassane et Keur Mame Elhadji, en prélude au Gamou, célébrant la naissance du Prophète Mouhamed (PSL), a appris l’APS.

Les dotations de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG) sont composées de moyens lourds, de bennes tasseuses, de pelles, de brouettes et râteaux, ainsi que de masques et de bouteilles de gel hydro-alcoolique, tout comme de ressources humaines.

Les apports préliminaires ont été revues à la hausse, en prévision d’une éventuelle ‘’augmentation significative’’ de fidèles, cette année, du fait que certains foyers n’ont pas organisé de gamou, raison de la pandémie, a expliqué, mardi, le responsable de l’UCG à Keur Mame Elhadji, dans la ville de Thiès.

L’idée consiste, selon M. Thiam, à ‘’porter assistance à l’ensemble des familles religieuses qui vont célébrer le gamou cette année’’, en les dotant de ressources humaines et matériel de nettoiement durant cette période de ‘’forte production de déchets’’.

C’est aussi l’occasion de solliciter auprès des chefs religieux la diffusion de messages favorables à l’amélioration du cadre de vie.

Cette visite s’inscrit dans une tournée du coordonnateur de l’UCG dans les foyers religieux musulmans qui ont décidé cette année de tenir cet évènement populaire malgré la présence de la pandémie de covid-19.

Après Kaolack, Ndiassane et Keur Mame Elhadji, fief de la famille de Elhadji Amadou Barro Ndiéguène, l’UCG compte se rendre dans 48 heures à Mpal, dans la région de Saint-Louis, a dit son responsable.

Concernant les sollicitations des guides religieux pour une augmentation des quotas d’emplois dédiés à leurs cités, il a dit espérer que le chef de l’Etat fera les ‘’ajustements nécessaires’’ pour ‘’donner la part belle aux cités religieuses’’, sur les 65.000 recrutements qu’il a décidés, dans le cadre du programme Xëyu ndaw ñi.

Douze mille métiers sont prévus dans le nettoiement et du cadre de vie, et l’UCG passera de 4.500 à 14.500 emplois, a annoncé le coordonnateur Mass Thiam.

Il a annoncé l’augmentation des points de regroupement normalisés (PRN) et des points propres démarrés, conformément au vœu du khalife de Ndiassane, qui juge insuffisants les deux PRN déjà installés dans la cité religieuse.

Ce modèle visant à éradiquer les dépôts sauvages d’ordures, est en train d’être dupliqué par l’UCG à travers le pays, y compris dans les villes religieuses.

Leave A Reply

Your email address will not be published.