google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

« Donald Trump est Tupac »

0 16

Invitée d’un podcast, l’avocate de Donald Trump, Alina Habba, a comparé l’ex-président des Etats-Unis au rappeur américain Tupac Shakur.

Quel est le point commun entre Donald Trump et Tupac Shakur ? Si la réponse n’a rien d’évident pour le commun des mortels, elle coule de source pour Alina Habba, l’avocate de l’ex-président américain. Cette dernière estime qu’à l’instar du rappeur, son client ne pourra sortir que renforcé des poursuites judiciaires qui le visent actuellement.

«Donald Trump est Tupac. Donald Trump est Biggie Smalls», a déclaré Alina Habba, comparant son client à ces deux rappeurs américains lors de sa participation au podcast «The Benny Show». «Donald Trump est sa propre marque. Il est tout, a-t-elle poursuivi. Cela va juste le booster, nous l’avons vu dans les sondages».

L’avocate faisait référence à la récente inculpation de son client au pénal, une première historique pour un président américain. Mardi 4 avril, Donald Trump a comparu devant le tribunal de Manhattan et plaidé non coupable pour les 34 chefs d’accusation retenus contre lui. Tous sont liés à de supposés paiements occultes visant à étouffer trois affaires embarrassantes avant l’élection de novembre 2016.

Convaincue que cette situation délicate va rendre l’ex-président encore plus populaire, Alina Habba a même encouragé les autres candidats républicains engagés comme lui dans la course à la présidentielle 2024 à renoncer : «Placez-vous derrière lui, derrière le pays, la Constitution, la démocratie. Arrêtez-vous là pour réparer ce pays».

Son discours, et la comparaison avec Tupac Sahkur, décédé en 1996, n’a pas manqué de faire réagir la sœur de ce dernier. Auprès de TMZ, Sekyiwa Shakur a fait savoir qu’elle considérait les propos de l’avocate comme «blasphématoires». Selon elle, son frère, condamné pour abus sexuels en 1994, ne devait pas sa notoriété à ses problèmes judiciaires mais à sa musique.

Sekyiwa Shakur soupçonne Alina Habba de vouloir faire profiter Donald Trump de la popularité de Tupac. Elle a dit espérer que les fans du rappeur ne se laisseront pas influencer par ce qu’elle voit comme une stratégie

Leave A Reply

Your email address will not be published.