google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Diourbel : face à la canicule, les habitants adoptent de nouvelles habitudes

0 5

La vague de chaleur qui sévit ces derniers jours dans la ville de Diourbel (centre), coïncidant avec le jeûne du mois de ramadan pour les musulmans, a fini de bouleverser les habitudes au travail des habitants de la capitale du Baol, obligeant ces derniers à éviter la rue en restant dans leurs maisons ou lieux de travail, surtout en mi-journée.

 

Au centre ville peu après 14 heures, c’est le calme plat. Les rares personnes qui s’aventurent dans les rues et ruelles, sont les conducteurs de motos ”Jakarta” et les vendeurs de fruits installés aux abords des routes de la commune de Diourbel.

 

En cette journée de vendredi, dernier du mois de ramadan, sous un soleil au zénith,  le thermomètre affiche 40°C à l’ombre.

 

Khadija Kane, femme au foyer dit qu’elle a changé ses habitudes de femme de ménage face à la forte canicule qui sévit à Diourbel ces derniers jours. ”Ma nouvelle stratégie pour évacuer les tâches ménagères, consiste à anticiper, les préparatifs du diner dès le petit matin et attendre après la rupture du jeune, pour finir le travail”, a-t-elle expliqué, relevant qu’ elle ”ne peut jeûner tout en continuant à exécuter à la maison, les tâches ménagères tout au long de la journée, sous un chaud soleil”.

 

”C’est la raison pour laquelle, j’ai adopté cette approche pour m’en sortir”, a-t-elle soutenu, avançant que  ”la forte canicule enregistrée ces derniers jours fait qu’il est extrêmement difficile de coupler le jeûne aux tâches ménagères”.

 

Revenant du marché ”Ndoumbé Diop”, le plus grand de la commune de Diourbel, elle dit être épuisée par la chaleur et les courses, qu’elle vient d’effectuer au marché, pour préparer les repas de la rupture du jeûne ++ndogou++, et du soir.

 

Agée d’une trentenaire d’années et vêtue d’une tenue  ”Jallaba”,  la tête recouverte d’un  foulard multicolore, elle ajoute:  ”cette  forte canicule en plus de pousser les personnes a adopté de nouvelles habitudes au travail, n’est pas sans conséquence pour les personnes âgées”.

 

“Chez moi par exemple,  déclare-t-elle, nous avons installé un climatiseur dans la chambre de ma grand-mère, pour la protéger de la chaleur”.

 

Au marché ”Ndoumbé Diop”, sous l’effet de la chaleur, les commerçants se sont retranchés dans leurs magasins et autres lieux de commerce tout en continuant de servir leur clientèle qui se fait désirer à cette heure de la mi-journée.

 

Du côté des conducteurs de motos ”Jakarta”, le business également est bien au ralenti ces jours, surtout à la mi-journée. Ces acteurs du sous secteur du transport en commun peinent, à trouver des clients à transporter, à cause de la chaleur qui règne dans la capitale du Baol.

 

Bassirou, un jeune conducteur de Jakarta confie que leur business est au ralenti avec la canicule. “Vous savez beaucoup de personnes préfèrent rester chez elles, à cause de la canicule surtout si elles n’ont pas de courses urgentes”, a-t-il expliqué.

 

”Si nos clients se font désirer, c’est vraiment à cause de la chaleur’, a-t-il réitéré, espérant que le climat soit clément dans les jours à venir, pour permettre à nos clients de reprendre normalement leurs activités, surtout avec l’approche de la korité.

 

”Les moments des fêtes sont de rares occasions où le business marche bien”, a dit le jeune conducteur qui dit garder espoir d’une reprise normale de leur travail, dans les prochains jours.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.