google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

DECLARATION : SUR LA SITUATION POLITIQUE NATIONALE

0 26

Ce Lundi 05 févier 2024, au siège de l’UDTS sis à Pikine, s’est tenue une réunion extraordinaire du Bureau exécutif national de l’Alliance syndicale unitaire, ASU, composée des centrales syndicales UDTS, UTS, et OGTS.

Cette rencontre avait pour objet d’échanger sur la situation que traverse notre pays, depuis la déclaration de ce Samedi du Chef de l’Etat, annonçant l’abrogation du Décret convoquant le collège électoral pour le scrutin de l’élection présidentielle, initialement prévu le 25 février 2024.

 

Cet acte inédit dans l’histoire du Sénégal, a été pris ce 03 février à quatorze heures, soit douze heures seulement avant le démarrage officiel de la campagne électorale.

 

Ce Décret inattendu, illégal et inopportun, est d’une gravité qui contenue d’inquiéter la quasi majorité des sénégalais d’ici et d’ailleurs, des communautés africaines et internationales.

 

Cette attitude paradoxale du Chef de l’Etat, Garant de la Constitution et des institutions, tranche avec ce prestigieux statut de vitrine de la démocratie en Afrique, que le concert des nations du monde, confère à notre pays.

 

Le Président de la République, en prenant cette décision de report de l’élections présidentielle, vient ainsi d’entamer gravement, à la surprise générale, cette bonne réputation de notre pays, fruit d’âpres luttes de nos devanciers parents.

 

L’Alliance syndicale unitaire, ASU, en tant qu’organisation de travailleurs, dénonce cette mesure prise par le premier des sénégalais, en occurrence le Président de la République, de reporter l’élection présidentielle. Une mesure qui met le pays dans une tension inutile aux conséquences incalculables ; une situation politique difficile et pleine d’incertitudes.

 

C’est pourquoi l’ASU, Alliance Syndicale Unitaire, soucieuse :

 

  • de la sauvegarde des emplois, de la protection des entreprises et des ménages,
  • des problèmes de sécurité et de sureté pour les travailleurs et les populations,
  • du fonctionnement régulier des enseignements-apprentissages dans les établissements scolaires et universitaires,
  • de la libre circulation des personnes et de leurs biens,
  • de la protection des infrastructures, des biens publics et privés,
  • de la protection de nos institutions, aux lois et règlements,

manifeste ses vives préoccupations sur d’éventuelles conséquences que pourraient engendrer cette atteinte à la démocratie et au respect de notre Constitution, pour la stabilité, la paix et la concorde nationale.

Elle en appelle au Chef de l’Etat, pour qu’il remette sans délai, en marche le processus électoral et veille également au respect du calendrier électoral et de la Loi Fondamentale.

 

Aux populations et aux acteurs politiques de tout bord, l’ASU les interpelle pour plus de responsabilités et d’œuvrer pour la paix et la stabilité, gages d’un développement profitable à tous. Nous devons donc tous, veiller à la sauvegarde des biens publics et privés pendant les événements politiques, quel que soit le niveau de tension.

 

scannnnnnnnnnnnn

 

 

 

 

 

Fait à Dakar, le 07 février 2024

 

 

LES SECRETAIRES GENERAUX DE L’ALLIANCE

Mariama DIALLO (UDTS)

Aliou NDIAYE (UTS)

Mamadou GOUDIABY(OGTS)

Leave A Reply

Your email address will not be published.