Informer juste notre devoir !!!

Décès de Astou Sokhna: la responsabilité du ministre de la santé « engagée »

0 12

L’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga réclame la démission du ministre de la santé et de l’action sociale.

Les membres de l’intersyndicale qui étaient en conférence de presse ce matin à Louga estiment que Abdoulaye Diouf Sarr devait être « démis de ses fonctions dans la mesure où il n’a pas daigné présenter sa démission » suite à l’affaire qui secoue le système sanitaire, notamment le centre hospitalier régional de Louga.

Souleymane Loucar qui a porté la parole de ses camarades dénonce les « difficiles conditions » de travail dans cette structure sanitaire qui a presque quatre décennies d’existence. Selon lui, cette situation qui dure des années est bien « portée à la connaissance du ministre de la santé ».

Le personnel de santé très remonté contre les mesures administratives prises à l’endroit de leurs collègues pointe du doigt l’inadaptation du bloc opératoire de l’hôpital régional.

A en croire Souleymane Loucar, « deux salles exiguës, inadaptées et non équipées » servent de service de chirurgie. Un espace réduit qui, selon le porte-parole des syndicalistes, pose un sérieux problème à « la capacité d’accueil des patientes venues avec une grossesse pathologique ». Le personnel de santé est même « obligé de mettre 2 à 3 patientes sur un même lit ».

L’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital de Louga exige que l’enquête réclamée par les autorités suite au décès de la dame enceinte, se fasse de manière impartiale qui permettrait « de situer les responsabilités à tous les niveaux ».

En cela, les travailleurs de l’hôpital n’écartent pas l’hypothèse d’une autopsie pour tirer au clair cette affaire

Leave A Reply

Your email address will not be published.