Informer juste notre devoir !!!

Ce qu’on sait de l’incendie de la salle des ventes

0 44

Si l’origine de l’incendie qui s’est déclaré ce lundi à la salle des ventes de Sandaga, en centre ville, n’est pas encore connue, il est avéré que les sapeurs pompiers avaient du mal à dérouler convenablement les opérations. La faute est due à « un manque d’eau et à l’absence de bouche d’incendie », selon le Commandant Mame Diène Ndiaye qui avait dirigé les opérations.

Au terme d’une intervention qui a duré une heure, les soldats du feu ont parvenu « difficilement » à maîtriser l’incendie, reconnaît le Commandant Ndiaye.

Selon le Commandant, cette opération qui a mobilisé d’énormes moyens logistiques et humains (10 engins d’incendies, une ambulance médicalisée et 120 hommes), s’est heurtée devant la problématique du manque d’eau. Ce qui a fait qu’a un certain moment de l’intervention, « les véhicules d’incendie qui ont accompagné les opérations de secours ont été vidés de leur contenu et il fallait faire des navettes pour chercher de l’eau afin de pouvoir lutter avec les flammes ».

Malheureusement, se désole le Commandant Mame Diène Ndiaye, « le feu a gagné du terrain ».

Au terme de l’opération qui a fait de gros dégâts matériels, les sapeurs-pompiers ont profité de cette occasion pour « lancer un appel pour que solution soit trouvée à ce récurent problème ».

En attendant les résultats de l’enquête, le maire de Dakar Plateau, Alioune Ndoye et son collègue de la ville de Dakar, Barthlémy Dias comptent convoquer « prochainement » une rencontre pour se pencher sur la problématique des bouches d’incendie dans certains marchés de la capitale, indique une source.

 

Source : Capvertinfos.sn

Leave A Reply

Your email address will not be published.