google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Attaque au couteau en Australie, un adolescent de 16 ans « radicalisé » abattu par la police

0 3

Un adolescent de 16 ans « radicalisé » et atteint de troubles mentaux a été abattu samedi soir par la police dans la banlieue de Perth, dans l’ouest de l’Australie, après avoir blessé une personne lors d’une attaque au couteau, ont rapporté les autorités dimanche.

 

Une voiture de police dans un quartier de l'ouest de Sydney le 16 avril 2024

L’adolescent, armé d’un couteau, « s’est précipité » sur les forces de l’ordre et a été mortellement touché par le tir d’un agent, a indiqué le Premier ministre de l’Etat d’Australie-Occidentale Roger Cook lors d’une conférence de presse.

« Il y a des indications selon lesquelles il s’était radicalisé en ligne. Mais je tiens à rassurer la population, à ce stade il semble qu’il ait agi seul », a déclaré M. Cook.

La police a reçu un appel samedi soir de la part d’un homme avertissant qu’il allait commettre « des actes de violence » mais sans donner son nom ni sa localisation, a fait part aux journalistes le responsable de la police de l’Etat, Col Blanch.

Quelques minutes plus tard, a-t-il ajouté, la police a reçu un appel d’urgence pour les avertir qu’un « homme avec un couteau courait » au niveau d’un parking de Willetton, dans la banlieue sud de Perth.

L’individu était armé d’un couteau de cuisine de 30 centimètres de long et d’après des images d’une caméra-piéton de la police, l’adolescent a refusé de le poser à terre comme le demandaient les forces de l’ordre, a indiqué M. Blanch.

Les agents ont tiré au moyen de deux pistolets à impulsion électrique mais « aucun des deux n’a eu totalement l’effet escompté », a-t-il relaté.

« L’homme a continué à avancer vers (un agent) muni d’une arme à feu qui a tiré un seul coup et mortellement blessé » l’individu, a raconté le responsable de la police. L’adolescent est décédé à l’hôpital plus tard dans la nuit.

L’homme « d’âge mûr » blessé par un unique coup de couteau lors de l’attaque se trouve dans un état « grave » mais stable, a dit le responsable policier.

La police pense que l’adolescent a envoyé des messages à des membres de la communauté musulmane qui ont immédiatement prévenu la police, a-t-il expliqué sans divulguer d’informations sur leur contenu.

L’adolescent avait « des problèmes de santé mentale mais aussi des problèmes de radicalisation en ligne », d’après la même source.

Ces dernières années, l’assaillant était suivi dans le cadre d’un programme de lutte contre la violence et l’extrémisme.

« Il ne s’agit pas d’une approche fondée sur la dimension criminelle, c’est un programme visant à aider des individus qui expriment des idéologies préoccupantes pour notre communauté », a expliqué M. Blanch.

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a expliqué avoir été tenu au courant des faits par la police et les services de renseignement selon qui il n’y a pas de « menace en cours ».

« Nous sommes une nation attachée à la paix et il n’y a pas de place pour l’extrémisme violent en Australie », a écrit M. Albanese sur les réseaux sociaux.

Les crimes violents sont rares en Australie, mais cet incident survient moins d’un mois après une autre attaque au couteau qui a fait six morts dans un centre commercial de Sydney (sud-est).

L’auteur de cette attaque, Joel Cauchi, un homme de 40 ans souffrant de troubles mentaux, avait été abattu par la police. Ses parents ont indiqué que leur fils a été diagnostiqué schizophrène à l’âge de 17 ans, puis qu’il a quitté leur domicile du Queensland (nord-est) et abandonné son traitement.

Deux jours après cette attaque dans un centre commercial, un évêque d’une église assyrienne avait également été poignardé lors d’un sermon diffusé en direct dans une église de Sydney. La victime a survécu à ses blessures. Un adolescent de 16 ans a depuis été inculpé d' »acte terroriste ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.