Informer juste notre devoir !!!

APR Touba en lambeau : Le mécontentement éclate de toutes parts, donnant naissance à un bloc de Républicains Marginalisé de Touba (RMT).

0 6

De la « Résistance » de Serigne Modou Mbacké Bara Dolly en passant par la « Reconnaissance » des jeunes de Abdou Fatah Diop jusqu’au groupe des « Républicains Marginalisés de Touba », l’Alliance Pour la République du président Macky Sall est  en pleine émeute dans la Ville sainte. Par conséquent, une considération de tous les côtés est requise.

 

Si le président Macky Sall veut un troisième mandat, à qui devrait-il faire confiance à Touba?La question n’a rien d’étonnant, tant son parti traverse des moments difficiles dans la capitale du mouridisme. Après Dakar, cependant, c’est Touba qui compte le plus d’électeurs. Et au parti de Macky Sall à Touba, les frustrations fusent de toutes parts.

 

C’est pourquoi les derniers à prendre la parole s’appellent le « républicain marginalisé de Touba”.La structure, composée majoritairement de jeunes et de femmes, en a marre des machinations du président Macky Sall dans la cité religieuse. Abdou Aziz Loum et cie, considérés comme des militants de première heure, ont demandé une révision par la direction de l’Apr. « Depuis 2008, nous roulons pour le compte de Macky Sall et n’avons jamais profité du recrutement ou du financement de femmes », a regretté Abdou Aziz Loum.

 

Il a également tiré sur les dirigeants de l’Alliance pour la République à Touba, la plupart d’entre eux travaillant pour leurs gains personnels énigmatiques, à la suite de leur défaite écrasante aux dernières élections générales.

En effet, il exhorte le chef de l’Apr à être plus prudent avec les dirigeants de Touba. Il a dit qu’ils ne sont présents que pendant les élections, ce qui n’est pas la norme.

 

Depuis sa création, l’organisation a fait le tour des chefs tuba et des chefs religieux, exposant leurs problèmes.Du marabout-politicien, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly en passant par Serigne Mbacké Daba Sarr, le khalif de Darou Marnane, les républicains marginalisés de Touba ont rencontré le ministre conseiller Cheikh Abdoul Lahad Mbacké Gaindé Fatma mercredi dernier dans son domicile à Touba. Après avoir expliqué les raisons de leur visite, bon nombre des jeunes leaders présents dans la salle ont rendu hommage à la cause défendue par Abdu Aziz Loum et d’autres. Par conséquent, ils prétendent être en parfaite harmonie avec eux. Ils ont tous pointé des problèmes de cohésion entre les responsables du parti. A l’issue du débat, Cheikh Abdoul Lahad Mbacke Gainde Fatma,ministre conseiller auprès du président de la république a promis de les accompagner pour améliorer la situation globale du parti.Le collectif des républicains marginalisés de Touba a dit être attentif mais avoir l’intention de poursuivre sa lutte au sein du parti.Si leurs prétentions ne sont pas satisfaites, ils seront le premier bouclier contre toute tentative de briguer la troisième candidature de Macky Sall.

N’oublions pas que les républicains marginalisés de Touba ont précédé le mouvement de reconnaissance mené par Abdou Fata Diop. Ce dernier a récemment quitté le parti. De même, ce groupe de jeunes et de femmes a demandé une approbation interne.Du coup, Abdou Fatah Diop et cie ont fait campagne contre la liste marron-beige aux élections locales de 2022. Abdou Fatah Diop affirme que le président Macky Sall est bloqué par des membres du parti à Mbacké. Cela le distingue de la coalition Benno Bokk Yakaar et souligne que le président Macky Sall n’a pas droit à un troisième mandat.

 

Dans le même temps, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly ressentait la même chose lorsqu’elle a lancé son mouvement de Résistance avant les élections générales de 2022. L’homme politique maraboutique et son groupe se sont sentis laissés pour compte par Macky Sall, qui soutient les militants d’aujourd’hui, et ont ressenti le besoin de se battre au sein du parti.En effet, ils ont été reçus par le président Macky Sall à la veille des élections législatives. A l’issue de cette audience, au soir des législatives, Serigne Modou Mbacké Bara Dolly a interpellé les responsables à l’unité.Malheureusement, la coalition de Benno Bok Yakar a subi une nouvelle défaite écrasante dans le département de Mbacké. Là, il a déterré une hache de guerre en attaquant la tête de liste, Seigne Gallas Kalthoum Mbacké, et le ministre conseiller, Cheikh Abdoul Ahad Mbacke Gainde Fatma.

 

Ibrahima Khalil Diop (Correspondant)

Leave A Reply

Your email address will not be published.