google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Amadou Ba : « La nomination du juge constitutionnel Abdoulaye sylla viole l’esprit de la loi sur la CENA et le code électoral

0 3

« La nomination du juge constitutionnel Abdoulaye sylla viole l’esprit de la loi sur la CENA et le code électoral » , c’est du moins ce qu’estime l’opposant Amadou Ba dans l’une de ses dernières publications parues sur Facebook.

 

Selon le Responsable politique au sein du parti Pastef, « L’art 7 de la loi sur la CENA repris par l’art 10 du Code électoral interdit aux gouverneurs, préfets et sous préfets, retraités depuis MOINS de 5 ans, de devenir membre de la CENA

 

« La raison évidente tient au fait qu’ils ont été des acteurs directs du processus électoral et des dernières élections.

D’où cette exigence d’attendre 5ans après leur départ effectif en retraite, loin des conflits d’intérêts électoraux, avant de rejoindre la CENA » , ajoute-t-il.

 

« C’est cet esprit de la loi qui condamne la nomination de cheikh Tidiane Sylla du conseil constitutionnel comme Président de la CENA. En effet, nommé juge constitutionnel en 2018, il a connu l’élection présidentielle de 2019 et les législatives de 2022 avec tous les contentieux virulents subis par l’opposition. » , déclare Amadou Ba.

Leave A Reply

Your email address will not be published.