google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

70ème session de l’ACI : Dakar, capitale de l’aviation africaine

0 10

Sous le thème « La résilience par l’innovation », la 70ème édition de la conférence régionale de l’Airport Council International (ACI) a débuté ce lundi 16 octobre à Diamniadio, au Sénégal, et se clôturera ce vendredi. Plus de 300 délégués provenant des aéroports membres de l’ACI Afrique et de partenaires commerciaux ont convergé vers cet événement.

 

Askin Demir, Directeur Général de LAS Sénégal, la société de gestion de l’aéroport international Blaise Diagne, qui accueille l’événement, a mis en avant son importance en déclarant : « C’est l’opportunité pour les aéroports d’Afrique de partager leurs expériences des dernières années et de discuter des moyens de renforcer leur résilience ».

Antoine Rostworowski, Vice-président, Programmes & Services Commerciaux à ACI World, a partagé des prévisions optimistes, révélant que le trafic mondial de passagers devrait atteindre 8,4 milliards en 2023, représentant 94% du niveau en 2019. « L’année 2024 devrait marquer un jalon important avec 9,4 milliards de passagers, dépassant ainsi l’année 2019 qui avait vu 9,2 milliards de passagers. Antoine Rostworowski a déclaré, « La région africaine devrait continuer sa croissance, atteignant 221 millions de passagers en 2023, soit 96% du niveau en 2019, et 253 millions de passagers d’ici la fin de 2024, soit 110% du niveau de 2019 », explique-t-il.

 

L’Afrique est reconnue comme un secteur d’aviation à fort potentiel de croissance, avec sa population atteignant près de 1,4 milliard d’habitants, représentant environ 17% de la population mondiale. Pour sa part, Abdoulaye Dieye, DG de AIBD SA, a noté que « les discussions au sein des différents panels porteront sur le fonctionnement des aéroports et les stratégies à mettre en œuvre pour faire face à d’éventuelles difficultés qui pourraient se présenter à l’horizon. C’est dans cette optique que des innovations telles que le AT hub connect sont en cours ».

Cette Assemblée Générale offre une opportunité au Sénégal de mettre en lumière les réalisations du Plan Sénégal Émergent (PSE) dans le secteur de l’aéronautique et de présenter le projet de Hub aérien en Afrique de l’Ouest à l’horizon 2035. Tout juste après sa passation de service, le nouveau ministre des transports aériens et du Développement des Infrastructures Aéroportuaires, Me Antoine Mbengue, a tenu à assister à cette rencontre.

Dans son discours, il soutient qu’ « en accueillant cette 70e session de l’ACI Afrique, nous réaffirmons notre engagement envers la communauté aéronautique africaine. Dakar est le siège de plusieurs organisations de l’aviation africaine, y compris l’ASECNA, le bureau régional de l’aviation civile internationale et l’union des gestionnaires des aéroports d’Afrique centrale et de l’Est. »

Il a également mis en évidence l’importance de la technologie dans l’aviation moderne. « La technologie est devenue un élément essentiel de l’aviation moderne, que ce soit dans les opérations aériennes, la sécurité, la sûreté, la gestion des aéroports ou l’expérience des voyageurs. Il est impératif de continuer à investir dans des solutions technologiques innovantes pour assurer la résilience de notre secteur », explique-t-il.

Durant toute cette semaine, des réunions des différents comités de l’ACI et des ateliers de travail se tiendront, ainsi que des expositions des partenaires et fournisseurs de services aéroportuaires.

Leave A Reply

Your email address will not be published.