Informer juste notre devoir !!!

Sunuinfos en bref du 11 11 2021

0 4

Sunuinfos en bref du 11 11 2021: Les images ont fait le tour de la toile. Une militante de Pastef a été heurtée par un véhicule de la BIP, Abandonnée par son père à l’âge de neuf ans, Kedist Deltour est retournée en Éthiopie pour obtenir des réponses sur son abandon……

 

Barth’, Sonko et Gamou libres et aucune charge  retenue à leur encontre

Les trois opposants, membres de Yewwi Askan Wi, Ousmane Sonko, Barthélémy Dias et Malick Gackou, arrêtés hier ont été finalement libérés. Barthélémy avait quitté son domicile peu après avoir appris la nouvelle du report de son procès. Entouré d’un cortège de militants et accompagné des opposants Ousmane Sonko et Malick Gakou, il s’est déplacé jusqu’au quartier de la Médina, à deux pas du tribunal. Il y est resté plus d’une heure, avant de faire demi-tour, escorté cette fois par des éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et acclamé par ses partisans. Le cortège a finalement été dispersé après que la police a tiré des gaz lacrymogènes. C’est à ce moment-là que Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et Malick Gakou ont été arrêtés. Ils ont été conduits au commissariat central de Dakar avant d’être acheminés au camp Abdou Diassé où leur arrestation leur sera notifiée.

Mais leur incarcération n’aura cependant duré que quelques heures  À 18h, ils ont été remis en liberté, sans qu’aucune charge ne soit retenue à leur encontre. Condamné en 2017 à deux ans de prison dont six mois ferme pour « coups mortels » après la mort d’un jeune homme lors de l’attaque de sa mairie de Mermoz-Sacré-Cœur en décembre 2011, Barthélémy Dias avait fait appel de la décision. Il a déjà purgé six mois de prison.        

Une militante de Pastef frôle la mort , les fils de Barth’ gazés, un garde du corps de Sonko blessé

Les images ont fait le tour de la toile. Une militante de Pastef a été heurtée par un véhicule de la BIP lors des affrontements entre les partisans de Yewwi Askan Wi et les forces de l’ordre. L’accident est survenu au niveau des HLM Fass vers le marché. Sur place, des journalistes et cameramen sοnt intervenus aux côtés d’autres militants pour l’évacuer à l’hôpital.

La voiture de Gakou dans laquelle se trouvaient les fils de Barthélémy Dias a été gazée par les forces de l’ordre.  «Ma voiture a été attaquée et cassée. Ce sont les policiers qui l’ont alors qu’il y avait les entrants de Barthélemy Dias à l’intérieur », a confié le leader du GP a-t-il confié.

Les pare-brise des véhicules d’Ousmane Sonko et de Barthélémy Dias ont été atteints par les grenades lancés par les gendarmes à hauteur de Point-E. La bombe  lacrymogène, qui a heurté le pare-brise de la voiture du leader de Pastef a blessé son garde du corps qui a été blessé à la jambe. Mais rapidement, certains ont annoncé sa mort. Ce qui est faux. D’après Sadih Top journaliste dans le staff de Sonko, arrêté puis relâché, le garde du corps d’Ousmane Sonko se porte bien. Il s’agit donc d’une fake news.

Yewwi de Matam

Yewwi Askan Wi (Yaw) de Matam gagne une bataille. La Cour d’appel de Saint-Louis vient de réhabiliter ses listes déclarées forcloses par le préfet après la fuite du mandataire qui a rejoint la mouvance présidentielle. En fait, les membres de Yaw/Matam avaient déposé un recours en annulation devant ladite juridiction, après le rejet notifié par les autorités administratives. La Cour d’Appel de Saint-Louis qui a validé leur liste, a donc tranché en faveur de Yewwi Askan Wi et débouté le préfet de Matam. Une première décision en faveur de l’opposition rendue par une Cour d’Appel après les nombreux rejets de ses listes.

Une Française tuée par overdose ,un dealer sénégalais sous contrôle judiciaire

Une femme de 31 ans a succombé à une overdose de crack au mois d’août 2021 à son domicile du XVIIe arrondissement. Son dealer et petit ami, un Sénégalais âgé de 42 ans, a été arrêté par la police judiciaire, la semaine dernière à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. Il est soupçonné de l’avoir tué, au mois d’août dernier à Paris (XVIIe), en lui fournissant une surdose de ces cailloux dérivés de la cocaïne.

Ce Sénégalais de 42 ans a nié tout en bloc. Il a été mis en examen et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Le corps de la fille est transporté à l’institut médico-légal de Paris où le médecin légiste pratique une autopsie. L’examen confirme qu’Aline a succombé après avoir absorbé une surdose aiguë de cocaïne.

 Drogue

Des policiers italiens en civil ont été abordés par un jeune sénégalais qui leur a offert du haschisch. Le dealer multirécidiviste a demandé aux limiers s’ils voulaient acheter de la ”fumée“, en précisant également le prix, 20 euros, pour chaque ”morceau“.

N’en revenant pas, les agents ont appelé des renforts, pour l’arrêter.  Il a été saisi sur lui quatre barres de haschisch d’un total de 2,42 grammes ont été saisies. Le « Modou-Modou » était sous le coup d’un ordre d’expulsion dans les 7 jours, en date du 2 novembre dernier. Lors du procès en référé, le Sénégalais, interdit de vivre dans le centre-ville, a été condamné à 4 mois et 20 jours de prison.

Covid-19

Sur un échantillon de 1 580 tests réalisés, 3 cas sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 0,19%’’, indique le ministère dans son bulletin quotidien sur l’évolution de la maladie. Parmi ces nouvelles infections, il y a 1 cas importé, intercepté à l’AIBD, et deux autres issus de la transmission communautaire,  localisés dans les régions de Saint-Louis (1) et Thiès (1). Selon le bilan du jour, 3 patients ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris, alors que 2 cas graves sont pris en charge par les services de réanimation. Aucun cas de décès n’a été enregistré mardi. Au total, 73.945 cas ont été déclarés positifs, dont 72.051 guéris, 1.881 décès et 12 patients encore sous traitement. Sur le front de vaccination, 1.304.354 personnes ont été vaccinées depuis le lancement officiel de la campagne en février.

Insolite

En Guinée, il se passe des choses bien curieuses depuis que le Colonel Doumbouya opère une purge dans l’armée et les forces de défense et de sécurité. Depuis le mardi 9 novembre 2021, une situation cocasse fait jaser en Guinée où plus de 500 policiers ont été mis à la retraite. Le Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition guinéenne vient de mettre à la retraite plusieurs centaines de policiers. Dans un décret signé hier, il marque sa volonté de nettoyer les écuries d’Augias. Ce sont au moins 535 fonctionnaires de police qui ont été appelés à faire valoir leurs droits à la retraite en Guinée. En tête de ceux qui partent, on note le départ de l’inspecteur général Ansoumane II Camara, plus connu sous le pseudonyme de Bafo.

Miss Belgique retrouve son père biologique qui l’avait abandonnée à ses neuf ans

Abandonnée par son père à l’âge de neuf ans, Kedist Deltour est retournée en Éthiopie pour obtenir des réponses sur son abandon. Quand elle avait 9 ans, son père les abandonnés (Kedist, son frère et sa sœur) à la mort de leur mère, après s’être remarié avec une dame qui maltraitait les enfants. Placés dans un orphelinat, ils ont été adoptés, et vivent depuis en Belgique. Aujourd’hui heureuse en Belgique, Miss Belgique souhaitait revoir son père pour avoir des explications sur son abandon.

C’est chose faite, car le vendredi 5 novembre, Kedist Deltour a vécu un moment très émouvant. Elle est allée en Éthiopie pour retrouver son père biologique. Les larmes aux yeux, l’homme a sauté dans les bras de sa fille lorsqu’elle a frappé à sa porte. Un moment de grande émotion pour tous les deux. Mais si elle a pardonné son père, elle n’oublie rien. « En tant qu’enfant, ça m’a détruite. Je n’oublierai jamais », a-t-elle dit à son papa biologique, qui lui expliquait qu’il était à l’époque trop pauvre pour prendre soin de ses enfants : « Je n’avais pas de quoi vous donner à manger. J’étais livreur et c’était dur pour moi ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.