google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

SANTE: Le ministère de la Santé travaille à améliorer l’accueil des malades (officielle)

0 6

La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Marie Khemesse Ngom Ndiaye, a assuré mardi à Dakar, que son département est en train d’utiliser toutes les bonnes volontés et les canaux de communication pour aider à une bonne prise en charge des malades dans les structures de santé.

« Nous sommes en train d’utiliser toutes les bonnes volontés, les canaux de communication notamment la presse pour parler de ce bon accueil. Je pense que beaucoup plus d’ouverture dans les visages, dans les comportements peut aider à une bonne prise en charge des malades », a-t-elle notamment indiqué.

La ministre intervenait lors de son audition par les membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), dans le cadre de sa troisième session ordinaire de l’année 2023.

Cette session qui a démarré le 17 aout dernier porte sur le thème : « Territorialisation de la compétence Santé : quelles stratégies pour une amélioration de la politique sanitaire dans les Collectivités territoriales ». Elle prend fin le 17 octobre prochain.

« On peut tout faire, renforcer les structures, mettre des équipements aux normes standards, améliorer l’environnement de travail, avoir des motivations, mais, il y a un point nodal que l’on appelle l’accueil. (…) Et pour cela, nous avons un grand rôle à jouer et nous l’avons commencé et nous n’allons jamais cesser de parler du bon accueil par rapport aux malades », a-t-elle expliqué.

Elle a, à cette occasion, longuement rappelé les efforts consentis par l’Etat pour la réalisation à travers le pays, d’infrastructures sanitaires, de recrutement de personnel, d’octroi de bourses de perfectionnement mais surtout en terme de régulation du secteur.

Sur la question des évacuations de patients, elle estime qu’il faut, « une coordination, une cohésion sur tout ce que nous sommes en train de faire ».

Elle aussi appelé à davantage renforcer la sensibilisation, la communication pour toute évacuation sanitaire puisse être programmée au niveau des différentes structures concernées.

Dans ce sens, la ministre a aussi souligné toute l’importance d’échanger et de mener des discussions avec les élus territoriaux pour faciliter ce travail.

Pour sa part, la présidente du HCCT, Aminata Mbengue Ndiaye a salué les performances enregistrées par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, mais aussi les investissements du gouvernement dans ce secteur.

Leave A Reply

Your email address will not be published.