Informer juste notre devoir !!!

PLUS DE 147 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUÉS AU MINISTÈRE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN 2022

0 16

L’Assemblée nationale a adopté, dimanche, le projet de budget 2022 du ministère des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires, arrêté à 147 milliards 15 millions 837 mille 925 francs CFA en autorisations d’engagement, a constaté l’APS.

Les crédits de paiement alloués à ce ministère dirigé par Oumar Guèye sont quant à eux fixés à 118 milliards 841 millions 37 mille 925 francs CFA.

La session plénière a été présidée par le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Abdou Mbow, en présence de Samba Sy, ministre en charge des relations avec les institutions.

Selon un rapport de la commission des lois de l’Assemblée nationale, le projet de budget de ce département ministériel comprend quatre programmes : pilotage, gestion et coordination administrative, gouvernance territoriale, cohérence territoriale et financement du développement territorial.

Le ministre Oumar Guèye a indiqué que le projet, structuré autour des quatre programmes mentionnés, est ’’élaboré dans un contexte où l’État, dans ses différentes politiques et stratégies de développement, soutient le renforcement de la décentralisation et de la bonne gouvernance, comme un des leviers d’un développement territorial cohérent et harmonieux’’.

L’objectif, selon lui, est de ’’favoriser à juste titre l’émergence d’entités viables ayant une assise pertinente et disposant de cadres organisationnels ainsi que de mécanismes de financement plus adaptés (…), conformément à la vision de chef de l’État, matérialisée à travers l’acte III de la décentralisation, pour le renforcement de la décentralisation.’’

Omar Guèye est par ailleurs revenu sur les réalisations phares de son département, durant les trois dernières années, ’’menées à traverse des interventions stratégiques liées à l’amélioration de la gouvernance institutionnelle et territoriale’’, à la construction de territoires cohérents et compétitifs porteurs de développement durable, ainsi que ’’l’amélioration des mécanismes de partenariat et de financement du développement territorial.

En ce qui concerne la construction de territoires cohérents et compétitifs, porteurs de développement durable, le ministre a annoncé que ’’les réalisations ont trait à l’étude, en cours, sur la restructuration du Fonds de Dotation de la Décentralisation (FDD), pour conforter la dynamique de mise en adéquation entre les compétences et les ressources transférées.’’

Relativement à la question de la fonction publique locale, il a informé que son département est dans ’’une phase d’opérationnalisation’’, car explique-t-il, ’’le chef de l’État a signé tous les décrets y relatifs.’’

Dans ce cadre, il a fait savoir que ’’contrairement à la fonction publique de l’État où il existe un seul employeur, la fonction publique locale compte autant d’employeurs que d’exécutifs territoriaux. C’est tout le sens de la création du centre national de la fonction publique locale et de la formation qui aura un rôle important à jouer’’, selon lui.

Dans cette perspective, Omar Guèye a invité les maires et président de conseil départemental à ’’prendre les arrêtés nécessaires pour régulariser la situation administrative de leurs employés.’’

Leave A Reply

Your email address will not be published.