google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

Plaintes de Juan Branco : Deux avocats de Sonko affichent leur surprise, le représentant de PASTEF en France pas “partie prenante

0 9
Le président Macky Sall et son ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome, ainsi que « 112 suspects sur l’ensemble de la chaîne de commandement », sont accusés, par Juan Bracon, de commission et complicité à la commission de « crimes contre l’humanité ». L’avocat de Ousmane Sonko a affirmé avoir déposé des plaintes devant la justice française et la Cour pénale internationale. 
 
Toutefois, cette entreprise de Me Branco ressemble beaucoup à l’initiative d’un franc tireur solitaire. 
 
En effet contactés par Jeune Afrique, deux avocats membres du collectif des défenseurs d’Ousmane Sonko “confiient n’avoir pas été informés de ces plaintes – la seconde, avec constitution de partie civile, étant déposée au niveau du pôle génocide et crimes contre l’humanité du tribunal de Paris”. “L’un d’eux nous a même demandé de bien vouloir lui envoyer, pour information, l’invitation adressée à la presse, dont il n’avait pas eu connaissance”, relate le magazine.
 

Le député des Sénégalais de l’extérieur Alioune Sall, représentant du Pastef en France, n’a pas été, lui non plus, “partie prenante” de cette initiative que Juan Branco, pour l’heure, semble porter seul, même s’il a indiqué lors de sa conférence de presse que « 30 avocats travaillent sur ce dossier », informe Jeune Afrique.

Source: https://www.jeuneafrique.com/1456355/politique/macky-sall-a-la-cpi-fanfaronnade-ou-cyclone-judiciaire/

Leave A Reply

Your email address will not be published.