Informer juste notre devoir !!!

LES ACTEURS DU COMMERCE APPELÉS À FAIRE PREUVE DE SOLIDARITÉ ET D’ENTRAIDE

0 3
Le Directeur du Commerce intérieur, Oumar Diallo, a appelé à la solidarité, à l’entraide et à la compassion mutuelle, ce mardi, à l’ouverture d’un Conseil national de la consommation dans un contexte de tension sur le marché marqué par une hausse des prix des denrées de première nécessité.
’’Seules la solidarité, l’entraide et la compassion mutuelle peuvent permettre au Sénégal de relever le défi et résoudre la situation que les populations sont en train de vivre », a notamment dit M. Diallo.
« En ces moments très difficiles, seules la solidarité, l’entraide et la compassion mutuelle peuvent-nous aider à relever le défi », a-t-il dit à l’ouverture d’une réunion du Conseil national de la consommation présidée par la ministre du Commerce et des PME et PMI Aminata Assome Diatta.
M. Diallo a ensuite procédé à une présentation au cours de laquelle il a expliqué la hausse des prix de certaines denrées, leur rareté et le retard souvent noté dans l’approvisionnement du marché.
Selon lui, la pandémie de Covid-19, entrainant des restrictions telle que l’interdiction de déplacements est la cause principale de la situation actuelle.
Plusieurs acteurs du secteur du commerce assistent à cette rencontre qui se déroule au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES).
Les prix des denrées de première nécessité sont en hausse sur le marché et les consommateurs se plaignent également de la rareté du sucre.
Le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a demandé aux services des Douanes de suspendre l’application de la taxe conjoncturelle sur le sucre raffiné importé pour atténuer ’’l’effet de la hausse combinée du coût du fret maritime et des prix sur les marchés internationaux’’.
’’Pour atténuer l’effet de la hausse combinée du coût du fret maritime et des prix sur les marchés internationaux, suite à la demande du ministre de la Commerce et des Pme, je vous instruis de suspendre, du 30 août au 15 octobre 2021, l’application de la taxe conjoncturelle sur le sucre raffiné importé’’’, écrit Abdoulaye Daouda Diallo dans une note de service.
La Taxe Conjoncturelle à l’Importation (TCI) ’’’vise à amortir les effets des variations erratiques des prix internationaux de certains produits sur la production nationale et à contrecarrer les pratiques déloyales’’, indique la Douane sénégalaise sur son site.
’’La TCI est perçue à l’occasion d’importations de sucre fini destiné à la consommation courante, lorsque la valeur CAF (Coût/assurance/fret) de ce produit est inférieure au prix de déclenchement (fixé par la Commission de l’UEMOA)’’, ajoute la même source.

 

APS

Leave A Reply

Your email address will not be published.