Informer juste notre devoir !!!

La Vitrine de Sunuinfos du 04 11 2021

0 3

La Vitrine de Sunuinfos du 04 11 2021: Un camion s’est renversé, ce mercredi 3 novembre, au niveau du pont Seyda Mariama Niass, dans le sens Patte d’Oie, Soham Wardini reste toujours dans la bataille de Dakar. Zappée par la coalition Yewwi Askan wi…

 Soham Wardini

Soham Wardini reste toujours dans la bataille de Dakar. Zappée par la coalition Yewwi Askan wi, la maire sortante de la Ville de Dakar a été investie tête de liste de l’Union citoyenne UC/Bunt Bi du député Théodore Monteil, pour la mairie de Dakar. Elle rejoint ainsi Barthélémy Dias de Yewwi Askan wi, Bougane Gueye Dany de Gueum Sa Bop, Abdoulaye Diouf Sarr de Benno Bokk Yaakaar et Doudou Wade de la coalition Wallu Sénégal sur la ligne de départ pour la conquête de la présidence du Conseil municipal de la capitale, Dakar.

Cnra

Le Cnra appelle les éditeurs “à suspendre les interventions à l’antenne de leurs collaborateurs déclarés candidats”. Dans un communiqué, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra), rappelle que «le Code électoral oblige les médias publics ou privés qui traitent des élections territoriales à respecter rigoureusement les règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats pendant la campagne électorale (articles L.61) ». Après une explication des prérogatives que lui confère la loi, et «accordant une attention particulière au respect de ces dispositions et à l’égalité de traitement des candidats et listes de candidats », le Cnra «appelle les éditeurs à suspendre les interventions à l’antenne, de leurs collaborateurs déclarés candidats, de la publication des listes à la proclamation des résultats ».  Le Cnra, «comptant sur l’attachement des éditeurs au respect des règles d’équité et d’équilibre, les appelle à respecter scrupuleusement la réglementation ».

Jean Baptiste Tine

Le chef de l’Etat trouve un point de chute au général de corps d’Armée (2ème section), Jean Baptiste Tine. ll a été nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Vladimir POUTINE, Président de la Fédération de Russie. Tine remplace Abdou Salam DIALLO, appelé à d’autres fonctions. La nomination a été actée lors du conseil des ministres de ce mercredi 3 novembre 2021.

Covid

Le ministère de la santé et de l’action sociale a fait le bilan de la pandémie de covid-19 au Sénégal ce mercredi 3 novembre 2021. Sur 1073 tests effectués, quatre (4) sont revenus positifs au coronavirus, soit un taux de positivité de 0,37 %. Et les cas positifs sont tous issus de la transmission communautaire. Le communiqué du ministère de la santé et de l’action sociale de renseigner que cinq (5) patients ont été contrôlés négatifs donc déclarés guéris. Le document annonce, par ailleurs, deux (2) cas graves qui sont dans les services de réanimation. Et un (1) décès a été enregistré le mardi 2 novembre 2021. A ce jour, le Sénégal compte 73926 cas déclarés positifs au coronavirus dont 72033 guéris, 1879 décédés, 13 patients sous traitement.

Forclusion

“La déception est grande chez les patriotes et les membres de la coalition Yaw” (Pastef-Matam). Djibril Ngom, coordonnateur de Yewwi, est toujours introuvable et “injoignable”, après avoir déposé de faux documents. L’on s’achemine donc tout droit vers la forclusion de toutes les listes de Yewwi Askan wi (Yaw)  dans le département et les communes de Matam. Pastef-Matam a rendu publics les documents que le coordonnateur de Yaw “a falsifiés pour rendre impossible le dépôt des dossiers de déclaration de candidature des candidats investis par la grande coalition Yewwi Askan Wi dans le département de Matam”. Pastef-Matam se dit “plus que meurtri”. Ses membres ajoutent : ‘’Nous exigeons des poursuites pour que justice soit faite. Cet acte indigne ne doit pas rester impuni. Le combat continue quand même pour la défaite de Benno Bokk Yakkar à Matam au soir du 23 janvier 2022 inchallah”. Aux dernières nouvelles, le coordonnateur de Yewwi de Matam a finalement claqué la porte de la coalition, pour rallier celle de la majorité présidentielle Benno Bokk Yaakaar (Bby).

Massaly

Mouhamadou Lamine Massaly a décidé d’aller à l’assaut de la mairie de Thiès-Ouest aux élections locales du 23 janvier 2022, sous la bannière de la Convergence Démocratique Bokk Gis-Gis. L’ancien membre du Parti Démocratique Sénégalais a déposé sa candidature, ce mardi 2 novembre 2021, à la sous-préfecture de Thiès-Sud. Il dit porter « la candidature des sans-voix », pour «avoir été choisi par une population frustrée par la gestion de l’équipe municipale sortante». Selon lui, « rien n’a été fait à Thiès-Ouest. Il n’y a plus de terrains de football, encore moins d’espaces verts pour permettre aux gens de se rafraîchir. Toutes les ressources foncières de la commune ont été vendues ou dilapidées ».

Accident

Un camion s’est renversé, ce mercredi 3 novembre, au niveau du pont Seyda Mariama Niass, dans le sens Patte d’Oie-Autoroute à péage. Selon les informations données par la page Luttons contre l’indiscipline au Sénégal (Lcis), des embouteillages sont constatés jusqu’au niveau de Nord-Foire, en allant vers le rond-point Yoff.

Agression

Cela s’est passé à Ospitaletto, une commune italienne de la province de Brescia dans la région Lombardie en Italie. Un  Sénégalais a enfoncé la porte de son voisin pakistanais et blessé son fils de 16 ans. Les faits se sont passés mardi dernier tard la nuit, dans la Via Veneto, au quatrième étage d’un immeuble municipal. Selon les informations recueillies par Bsnews.it,  c’est vers 4 heures du matin, que le « Modou-Modou » de 37 ans (casier judiciaire vierge) a commencé à frapper vigoureusement à la porte du voisin, une famille pakistanaise composée d’un mari, d’une femme enceinte et de trois enfants.

Agression (Bis)

Le mis en cause, armé d’une lame de 30 centimètres, a déverrouillé la serrure et s’est introduit dans la maison. Il a brisé la porte vitrée de la chambre où les enfants s’étaient barricadés, touchant le fils de 16 ans à l’épaule. Le père a alors appelé les Carabinieri (force militaire chargée de mission de police et de maintien de l’ordre), qui sont arrivés sur les lieux avec une ambulance. L’agresseur a été arrêté et emmené au service psychiatrique de l’hôpital civil, sous étroite surveillance. Le jeune homme, qui a perdu beaucoup de sang, a été transporté à Sant’Anna. Pour l’instant, il n’y a pas d’explication justifiant l’attaque, car il n’y a pas de problème entre la famille et le Sénégalais. Une enquête a été ouverte par les Carabinieri.

Nécrologie

La justice sénégalaise est en deuil. Le premier président de la Chambre criminelle du tribunal de grande instance (TGI) de Dakar n’est plus. Le juge au siège, Massamba Sène, est décédé avant-hier mardi. Le défunt était en détachement au cabinet du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, chargé du Logement, Victorine Ndèye, comme directeur. Il a eu à occuper le même poste auprès de l’ancien ministre Khadim Diop.

Leave A Reply

Your email address will not be published.