google.com, pub-8963965987249346, DIRECT, f08c47fec0942fa0
Informer juste notre devoir !!!

La plume est à vous : COUP D’ÉTAT AU SÉNÉGAL ! (Par Mouhamadou Lamine Bara LO)

0 73

Le Sénégal connaît un coup d’Etat depuis ce samedi 04 février 2024.

 

Le Président de la République Macky SALL, convaincu de l’incapacité de son camp à gagner, a confisqué le droit fondamental des Sénégalais de choisir librement leur nouveau Président. Cet acte anticonstitutionnel et irrespectueux envers le peuple a été posé à 10H de l’ouverture de la campagne électorale.

 

Celui qui avait prétexté une clause constitutionnelle pour se dedire de sa promesse de réduction de mandat en 2016 compte aujourd’hui, en 2024 et après deux mandats, violer la constitution pour s’arroger un mandat indu. C’est un putsch.

 

Il viole la constitution du Sénégal, les textes de la CEDEAO et les règles élémentaires de bienséance démocratique.

 

La ECOWAS CEDEAO, l’African Union, l’Union européenne, les Nations unies, les autres institutions internationales et les amis du Sénégal doivent rappeler à l’ordre cet homme qui doit tout au Sénégal, et sanctionner tous les complices de ce coup d’État comme cela s’est fait dans les cas similaires au Mali, au Burkina et au Niger.

 

L’interruption du processus électoral en Algérie, sur la base d’un artefact similaire et de mauvais goût, a causé une “décennie noire” dont les lointaines conséquences sévissent aujourd’hui encore au Sahel.

 

Conformément au Plan d’action A/70/674 du SG/ONU du 24/12/2015 sur la prévention de l’extrémisme violent, ce sabotage du processus électoral et la répression politique du régime constituent des actes graves d’exclusion politique qui fondent un terreau objectif de violence. C’est la responsabilité de la communauté internationale d’y mettre un terme afin de respecter ses engagements dans le cadre de la prévention, paradigme nouveau et pertinent de pacification et de stabilisation.

 

Le calendrier électoral doit être respecté et le premier tour de l’élection présidentielle doit se tenir le 25 février 2024, conformément au calendrier connu depuis un an et à l’attente des Sénégalais depuis cinq ans.

 

Mouhamadou Lamine Bara LO
Spécialiste Politique étrangère, Défense et Sécurité
Président Mouvement FARLU
Membre de la Coalition Diomaye Président

#BaraLO #FreeSenegal

Leave A Reply

Your email address will not be published.