Canal+ n’a pas encore sauvé la Ligue 1, loin de là ! Après le fiasco Mediapro, qui met encore davantage les clubs français en difficultés, la chaîne cryptée se tient prête à récupérer les droits TV du championnat français. Le « diffuseur historique », qui s’est senti trahi par la LFP lors du dernier appel d’offres, a imaginé un contrat à 590 millions d’euros par saison, avec un bonus de 100 M€. Or il s’agissait d’une offre « orale » faite par Maxime Saada à Vincent Labrune en novembre dernier. Depuis, silence radio !

Pourquoi Canal+ joue la montre…

Le groupe Canal+, qui se sait en position de force, n’est pas du tout pressé pour reprendre la diffusion de la Ligue 1 (probablement en partenariat avec beIN). Les décideurs seraient même prêts à laisser Téléfoot diffuser le championnat un mois supplémentaire jusqu’au Classique OMPSG du 7 février. Ou quand le football français est pris en otage car « la filiale de Vivendi s’est mise en tête d’utiliser cette renégociation pour faire avancer d’autres requêtes réglementaires formulées de longue date auprès de l’Etat, mais non satisfaites à ce jour », comme l’explique un article du Monde.