Informer juste notre devoir !!!

Des kayakistes trouvent un crâne vieux de 8.000 ans dans une rivière du Minnesota

0 7

Ils pensaient être tombés sur la macabre dépouille d’une victime de meurtre ou d’une personne disparue, ils ont en réalité trouvé des ossements millénaires. L’année dernière, des kayakistes s’étaient aventurés sur la rivière du Minnesota, à environ 180 kilomètres à l’ouest de Minneapolis, aux États-Unis, et avaient découvert un crâne humain.

Alerté de la découverte, le shérif du comté de Renville, Scott Hable, avait confié le crâne à un médecin légiste, et finalement au FBI, où un anthropologue judiciaire a pu déterminer grâce à une datation au carbone qu’il s’agissait probablement du crâne d’un jeune homme ayant vécu dans la région entre 5.500 et 6.000 avant J.-C.

Cela signifierait que ce jeune homme appartenait à la communauté amérindienne, et serait donc vraisemblablement un ancêtre de l’une des tribus vivant toujours dans la zone.

À LIRE AUSSI

L’esclavage des Amérindiens, l’autre péché originel de l’Amérique

Retour à la communauté des Sioux

En vertu des lois de l’État qui régissent le soin et le rapatriement des restes amérindiens, le crâne devrait donc prochainement être remis à la communauté des Upper Sioux, comme l’a confirmé le sheriff Hable.

D’après Kathleen Blue, professeure d’anthropologie à l’Université d’État du Minnesota, on ne sait que peu de choses de cette période vieille de 8.000 ans, mais il est probable que le jeune homme ait suivi à l’époque un régime alimentaire composé de plantes, de cerfs, de poissons, de tortues et de moules d’eau douces. Une dépression visible sur son crâne pourrait être liée à la cause de sa mort.

Lire la suite sur Slate.fr.

Leave A Reply

Your email address will not be published.