Informer juste notre devoir !!!

Côte d’Ivoire : manifestation des docteurs-chômeurs

0 4

Des Ivoiriens titulaires de doctorat ont manifesté mercredi à Abidjan pour exiger leur recrutement dans les universités publiques et les centres de recherches scientifiques. Mais leur manifestation a tourné court.

Ces diplômés disent avoir été mis à l’écart par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de leur pays lors de l’annonce en octobre, des résultats relatifs aux postes d’assistants dans les universités et les écoles publiques ivoiriennes.

Nous manifestons parce que l’État de Côte d’Ivoire nous a formé pendant 10, 15 ans pour certains, et nous avons fini le doctorat. Nous attendons d’être recrutés dans les universités, insérés dans la vie sociale, mais jusque-là, nous sommes à la traîne. Nous manifestons pour dire à l’Etat que nous sommes là, nous sommes plus de 3 189 médecins en Côte d’Ivoire, et nous voulons que l’Etat s’occupe de notre sort.”, a déclaré Jean Alda Gouledehi, porte-parole du collectif des docteurs sans emploi.

Les manifestants tenaient à remettre une lettre au président ivoirien pour exprimer leur dépit. Mais ils ont été dispersés par la police. Plus de 50 manifestants ont été arrêtés.

Après le recrutement de 2018, il a fallu attendre en septembre 2020, soit deux (02) ans  pour voir l’État organiser  à nouveau un recrutement. Sur 3189 postulants au récent concours de recrutement des enseignants du supérieur, seulement 252 ont été recrutés, soit 7,9%. En moyenne au cours de ces recrutements, un (01) enseignant est recruté par discipline universitaire. Pourtant par année, nous assistons à plus d’une dizaine de soutenance par faculté.

Leave A Reply

Your email address will not be published.