Informer juste notre devoir !!!

Aprés l’enseignement, la santé va connaître de nouvelles perturbations

0 21

Ces jours à venir risquent d’être très compliqués pour le gouvernement. Le front social risque d’être en ébullition avec la menace que va constituer le plan d’action de l’alliance des syndicats autonomes des travailleurs de la santé et de l’action sociale.

En effet, les camarades de Mballo Dia Thiam estiment que l’état « ne prend pas en charge les dispositions nécessaires pour satisfaire leurs revendications ». Les syndicalistes du secteur de la santé ont annoncé « la paralysie prochaine du système sanitaire ».

Ils ont listé au nombre de 16 leurs préoccupations. Parmi celles-ci, l’octroi d’une indemnité de spécialisation pour les techniciens supérieurs, d’une indemnité de représentation médicale pour les paramédicaux et d’une indemnité de logement pour l’ensemble du personnel de la santé.

À ces revendications s’ajoutent le relèvement de l’indemnité de risque à 100.000 F CFA et son intégration dans la liquidation de la pension de retraite, le relèvement à 50.000 F CFA de l’indemnité d’itinérant. A noter aussi que l’octroi de prêts DMC et leur extension aux contractuels des établissements publics de santé jouissant d’un contrat à durée indéterminée, figure en bonne place dans le chapitre des revendications.
A noter que les travailleurs ont déposé ce 16 février, un préavis de grève qui couvre la période du 16 mars au 17 septembre. Ils disent donner trente (30) jours au gouvernement pour éventuellement déclencher une procédure de négociations.

Leave A Reply

Your email address will not be published.