ICT Sénégal est une initiative destinée à détecter les meilleurs profil des jeunes dans me domaine des Technologies de l’information et de ma communication au Sénégal.

En effet, ce Jeudi 10 Janvier 2019 a été lancé ce projet destiné au ICT academy présent dans les 5 universités Sénégalaises et dans les ISEP. Huawei Multinationale parmis les leaders dans le domaine des Tics basé en Chine a décidé de collaborer avec l’État du Sénégal. Mr Milo Liang Président Huawei region nord-ouest Afrique est une firme passé par 30 ans de développement.

Aujourd’hui, plus de 10 Millions de sénégalais utilisent Huawei Technologie, l’avenir est une société intelligente par conséquent il est important de faire l’économie du talent principal des ressources c’est à dire ,les étudiants. C’est pourquoi l’enseignement supérieur est un milieu très important pour ICT Competition.

Metinou Djou Firmin Solution Manager Huawei Technologie est revenu sur le potentiel qu’il y’a à Huawei.C’est une Entreprise qui 180 000 employéset est installée dans plus de 170 pays. L’existence de centres de recherches et de développement15, des centres d’innovation 36, 10ans au Sénégal, collaboration avec les partenaires et opérateurs.

Aujourd’hui, Huawei est premier fournisseur du Sénégal. 200 employers, 2000 emplois indirects, 10Millions d’utilisateurs mobiles. Après le projet Smart Sénégal, place aux Talents TICS qui est destiné aux étudiants. Le Directeur de l’ESP/Thiès Mr bamba Diawa salué l’initiative parce que pour lui la formation du numérique est un capital confiance renforcé. Mr zhang xun Ambassadeur de la république pour, pour lui la technologie Huawei.

Le Sénégal se trouve à une période plein d’opportunité. Pour le par Mary Teuw Niane honoré d’être présent à cette initiative au lancement, du projet est fait avec des partenaires, la formation, les Entreprises, les étudiants et tester leur compétence dans le domaine des tics à travers le projet Sénégal Numérique 20-25.

C’est pourquoi des reformes sont des oeuvres dans l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation. Innovation sur l’économie numérique nous n’avons pas participer à la révolution industrielle l’information.Il faut que la jeunesse dynamique prennent ses marques dans les TIICS.

Assane Diop