Une experte en fiscalité de 11 ans veut taxer les robots

Une experte en fiscalité de 11 ans veut taxer les robots

La Canadienne Carlie Weinreb est spécialiste des thématiques fiscales. Elle propose à l’OCDE de réfléchir à la taxation des robots, explique « L’Obs ».

 

Quel est le point commun entre Benoît Hamon, Bill Gates et Carlie Weinreb ? Les trois défendent une même approche : la taxation des robots. On se souvient que le fondateur de Microsoft et le candidat socialiste à la présidentielle avaient surpris sur le sujet en 2017. Leur vision est désormais partagée par une jeune fille de 11 ans, relaie L’Obs.

Le nom de Carlie Weinreb ne vous dit peut-être rien. Cette Canadienne n’est âgée que de 11 ans. Mais, depuis cinq ans, elle intervient de façon régulière dans des conférences et des séminaires dédiés à la fiscalité. Or, il y a quelques jours, elle participait à un débat organisé par l’ONG canadienne Tax Coop, à l’OCDE. Le sujet ? « Faut-il taxer les robots ? » La jeune fille, très à l’aise face à l’audience, pose les enjeux du débat avec une facilité étonnante. Son postulat est relativement simple, comme le pointe l’hebdomadaire. Si les robots prennent tous les emplois peu ou pas qualifiés, comment feront ceux qui n’ont pas de travail et qui pourra payer pour le bon fonctionnement des infrastructures et des écoles ? Pour elle, la réponse est évidente. Il faut faire payer les robots et leurs propriétaires.

Cette proposition est encore floue dans ses contours, mais Carlie Weinreb incite surtout l’OCDE à se saisir du sujet.

Une experte en fiscalité nord-américaine

Son apparition et surtout son aisance pour une enfant de 11 ans peuvent surprendre. Mais cette star des plateaux et débats est désormais une habituée. Depuis l’âge de 6 ans, elle enchaîne les conférences de fiscalistes. Les Américains ont (…)

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *