SMARTGRIDS – 34 milliards de Francs Cfa de l’AFD pour améliorer la compétitivité énergétique du Sénégal

SMARTGRIDS – 34 milliards de Francs Cfa de l’AFD pour améliorer la compétitivité énergétique du Sénégal

Le  Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, M. Amadou Ba à procédé jeudi à Dakar avec Madame Laurence HART, Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD) au Sénégal, à la signature d’une Convention de Financement Smartgrids d’un montant de 34 milliards de Francs Cfa pour l’amélioration de la compétitivité énergétique du Sénégal. La cérémonie s’est déroulée jeudi dans les locaux du Ministère en Présence de l’Ambassadeur de France au Sénégal, M. Christophe BIGOT.

L’Etat du Sénégal et l’Agence Française de Développement (AFD) ont procédé à la signature d’une convention de financement destinée à la mise en œuvre du programme SMARTGRID.

En effet, cette convention, d’un montant de cinquante-deux millions (52 000 000), d’euros soit environ trente-quatre milliards (34 000 000 000) de francs CFA, est une contribution essentielle à l’exécution de cet important programme du secteur de l’énergie, un des fondements du succès du Plan Sénégal Emergent, a rappelé le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan.

Selon Amadou Ba, ce programme vise à améliorer la compétitivité énergétique du Sénégal ainsi que les conditions de vie des populations grâce à la sécurisation de l’approvisionnement en électricité.

Ainsi, le programme SMARTGRID permettra de renforcer et de moderniser les réseaux de transport afin de prendre en compte les nouvelles capacités de production énergétique de la SENELEC et de réduire les pertes inhérentes au transport d’énergie.

A en croire au Ministre de l’Economie, le programme permettra également d’augmenter la part d’énergie renouvelable dans la production énergétique du pays, conformément aux orientations de son Excellence Monsieur Macky SALL Président de la République, qui a fait du mix énergétique un axe majeur de la gouvernance du secteur.

Ce nouveau concours financier obtenu de l’Agence Française de Développement (AFD) témoigne, une fois de plus, de l’excellence des relations séculaires et de la coopération fructueuse entre notre pays et la République française, a-t-il dit.

Saluant les efforts de l’AFD , le Ministre a fait savoir que l’Agence a honoré ses engagements pris en février 2014 lors du Groupe Consultatif de Paris, consistant à accompagner la mise en œuvre du PSE.

Ainsi, 41 conventions de financement ont été signées pour un montant total de cent vingt-neuf millions quarante-trois mille cinq cent soixante (129 043 560) euros, soit environ huit cent quarante-six milliards quatre cent soixante-dix millions (846 470 000 000) de francs CFA.

Cet important concours financier touche tous les secteurs prioritaires du PSE, notamment les infrastructures et services de transport, l’énergie, l’agriculture, l’eau et l’assainissement, l’éducation et la formation professionnelle, la santé ou encore la protection sociale.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *