Procès de Imam Alioune Badara Ndao : Ses partisans exigent sa libération le 19 juillet prochain

Procès de Imam Alioune Badara Ndao : Ses partisans exigent sa libération le 19 juillet prochain

La Chambre criminelle spéciale de Dakar rendra son verdict le 19 juillet sur l’affaire imam Alioune Ndao et cie poursuivis pour association de malfaiteurs en relation avec des organisations terroristes, actes de terroristes, apologie et financement du terrorisme, entre autres. Des associations islamiques de soutien à l’Imam Alioune Badara Ndao ont déclaré, ce mercredi à Dakar au cours d’une conférence de presse, s’attendre à sa libération parce qu’il est « accusé sans preuves ».« Nous attendons des juges qu’ils disent le jour-j (19 juillet) à l’adresse d’Imam Ndao : ‘’Nous nous excusons de notre erreur car, vous n’avez rien fait de mal » », a martelé imam Ahmed Dame Ndiaye de la Ligue des imams et prédicateurs du Sénégal.

« Aucune preuve des accusations à son encontre n’est, à ce jour, fournie. On lui reproche des chefs d’accusation totalement imaginaires. Pourquoi ? Parce qu’il veut vivre sa religion tel que recommandé par Dieu », écrivent-ils dans une déclaration liminaire remise à la presse.

Pour ses souteneurs de Imam Alioune Badara Ndao en effet, « lorsqu’un acte de terrorisme est commis, il doit y avoir des victimes et des moyens utilisés, ce qui n’existe nullement » dans cette affaire.

Ainsi, Me Massokhna Kane, un des huit avocats de l’imam Ndao, de s’interroger sur « comment peut-on demander à ce qu’on condamne une personne à 30 ans de travaux forcés sans preuves ? ». Cela serait « une véritable irresponsabilité », a-t-il indiqué avant d’ajouter qu’un « tribunal normal » ne peut aucunement condamner ces accusés. Ainsi l’avocat espère que les juges seront assez indépendants pour dire le droit et libérer  Alioune Ndao et cie.

Abdoul BABA -Laviesenegamaise.com

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *