Mondial : pourquoi le défenseur danois n’a pas été expulsé après sa faute dans la surface

à Football/Sport Par

La fameuse règle de la « double peine » pénalty+carton rouge n’a pas été appliquée dimanche soir après une faute de Jorgensen sur Rebic.

« Et si Jorgensen qualifiait le Danemark aux tirs au but ? » Cette question, beaucoup de fans de football se la sont posée dimanche soir à la fin de la prolongation du huitième de finale de Coupe du monde, finalement remporté par les Croates (1-1, 3-2).

Quatre minutes plus tôt, le défenseur Mathias Jorgensen était coupable d’une faute grossière sur l’attaquant Rebic, en position de dernier défenseur. Après avoir dribblé Schmeichel, le Croate n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets quand il s’est fait crocheter par le Danois à deux mètres des cages. Son intention était claire : l’annihilation nette d’une action de but. Le Danois recevra finalement un carton jaune et Modric manquera son pénalty.

Pas systématique depuis 2016

Fallait-il pour autant sortir le rouge et appliquer ce que certains appellent la « double peine » ? Rien n’obligeait l’arbitre argentin Nestor Pitana à le faire. Depuis une réforme de 2016, l’expulsion n’est plus systématique dans ce cas de figure. Le Board de la Fifa préconise seulement un avertissement et un rouge si et seulement si la faute s’avère dangereuse.

La Loi 12 du règlement de la Fifa l’explique clairement. Si « le défenseur a déséquilibré le joueur tout en tentant de tacler le ballon », la sanction se limitera à un « avertissement pour comportement antisportif ». L’expulsion, elle, interviendra en cas de « tirage de maillot », de « croc-en-jambe délibéré, par-derrière, sans jouer le ballon » ou de « tacle virulent mettant en danger l’intégrité physique de l’attaquant ».

-

Explication de la loi 12 par la commission fédérale des Arbitres de la FFF (novembre 2017).FFF

En mars 2016, Gianni Infantino, le patron de la Fifa, disait ceci : « Si le gardien ou un défenseur dans la surface essaie d’aller au ballon, d’aller au duel, de manière correcte et fait la faute, il n’y aura pas de carton rouge, seulement un jaune. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*