Le Sénégal De Macky Inquiète « The Economist »

à Affaire.. Par

Le média britannique note d’importantes signes de régression de la démocratie sous le régime de l’actuel chef de l’Etat. Le Sénégal fait la Une de The Economist et pas de la plus belle des manières. Pour le média britannique, tout semble se dérouler bien dans le meilleur des mondes au Sénégal – aéroport flambant neuf, croissance à plus de 6% -, mais les murs de la capitale remplis de messages de soutien à l’endroit des opposants emprisonnés, montrent le contraire.

Le très sérieux média britannique fait un état des lieux alarmant de la démocratie sénégalaise dans son édition en ligne du 28 juin 2018. A en croire nos confrères, le pays jusque-là considéré comme un modèle démocratique dans la sous-région et en Afrique, suit une mauvaise pente depuis l’accession au pouvoir de Macky Sall en 2012. Les emprisonnements de Khalifa Sall, de Barthélémy Dias et de Karim Wade, tous opposants au chef de l’Etat, en sont l’illustration. The Economist pointe également du doigt la très controversée loi sur le parrainage des candidats à la présidentielle et « les violences » qui s’en sont suivies pour ses contestataires, comme des signes d’un environnement politique fragile à huit mois de la présidentielle.

Le dernier symptôme de cette atmosphère potentiellement explosive, aura été selon nos confrères, la mort de Fallou Sène, tombé sous le coup des balles de la police, alors qu’il réclamait avec ses camarades, le paiement de sa bourse. « Le produit intérieur brut à 2,566 dollars par habitant et le taux de chômage à plus de 15 % rend le gouvernement nerveux et pourraient accroitre sa propension à faire taire les cririques », conclut The Economist.

Seneplus.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

SIMILAIRE(S) Affaire..

++ TOP