LE PARRAINAGE, LA BÊTISE DU SIÈCLE

LE PARRAINAGE, LA BÊTISE DU SIÈCLE

Monsieur le président, nous vous demandons de retirer le parrainage de l’espace juridique et politique sénégalais – Ce machin nous rend ridicule et casse les ressorts d’un Sénégal digne.

Comment le Sénégal a t il pu tomber aussi bas ?

Avez-vous combien de rames de papiers (paquets de 500 feuilles) chaque candidat à la candidature doit il remettre au Conseil constitutionnel pour faire valider sa candidature ? Si on prend environ 55 000 parrains, à raison de 10 parrains par fiche, il faut, pour chaque candidat à la candidature, 5500 feuilles , soit 11 rames de papiers de 500 feuilles chacune. Le Conseil constitutionnel peut il matériellement assurer la vérification de toute cette paperasse ?

Ensuite, est-il acceptable que ce parrainage ait été transformé en prix de vente des Sénégalais? La plupart des signatures ont un prix variant entre 2 000 F et 20 000 F Cfa. C’est une atteinte grave à la dignité du peuple sénégalais.

Ce parrainage comporte beaucoup de risques. Le Sénégal peut se retrouver avec un seul candidat, en l’occurrence l’actuel Chef d État si les autres candidats sont éliminés ou alors si les candidats en lice sont des « yama nekh». C’est aberrant ! Et c’est contraire à l’idée d’élection qui signifie choix entre plusieurs candidats. Un parrainage sans fichier électoral, ce n’est pas sérieux. Comment savoir si celui qui parraine peut le faire ou non sans fichier électoral ?

La rétention des cartes d électeurs dans le pays et dans la diaspora diminue les possibilités de parrainer et augmente les chances du pouvoir qui seul, détient le fichier. Remettre le fichier après le parrainage n’a pas de sens.

Malheureusement, le peuple n’est pas conscient de ce qui lui arrive. Les populations croient que c’est une affaire de politiciens alors qu’il s agit de mettre en œuvre des droits et libertés qui sont menacés. Aussi fort que soit l’État, le peuple est plus fort que lui. Mais, si le peuple n’en est pas conscient, c’est un autre problème.

Monsieur le président de la République, nous vous demandons de retirer le parrainage de l’espace juridique et politique Senegalais. Ce machin nous rend ridicule et casse les ressorts d’un Sénégal digne.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *